Publiée le

Les maires(resses) du Centre-du-Québec se mobilisent pour une gouvernance concertée

Afin d’assurer le développement de la région selon les besoins de leurs concitoyens.
Les maires(resses) du Centre-du-Québec se mobilisent pour une gouvernance concertée

Déjà, la Table des préfets du Centre-du-Québec, composée de Lionel Fréchette, préfet de la MRC d’Arthabaska, Mario Lyonnais, préfet de la MRC de Bécancour, Jean-Pierre Vallée, préfet de la MRC de Drummond, Sylvain Labrecque, préfet de la MRC de l’Érable, Marc Descôteaux, préfet de la MRC Nicolet-Yamaska, ainsi que des préfets-suppléants et les maires des villes-centres, a vu son rôle s’élargir considérablement lors de l’abolition des conférences régionales des élus (CRÉ) en 2016. Le gouvernement avait en effet confié aux MRC la mission de l’appui au développement régional.

 

Vers un nouveau modèle de gouvernance régionale au Centre-du-Québec

La Table des préfets a confirmé, le 25 janvier, son intention ferme d’assurer le leadership de cette nouvelle gouvernance et elle amorce, dès maintenant, un processus de planification stratégique qui se poursuivra jusqu’à l’été.

Lors d’une rencontre tenue à Victoriaville, les membres de la Table des préfets ont proposé aux maires et mairesses du Centre-du-Québec des principes de gouvernance régionale axés sur la mobilisation des élus et des partenaires, sur l’identification des enjeux et des besoins des cinq MRC, ainsi que sur la concertation et l’échange entre les différentes MRC.

Les élus ont donné leur appui à ces principes visant à mettre en place un modèle de gouvernance inspirant et mobilisateur, afin d’assurer le développement de la région en respectant les enjeux locaux.

"Seules les MRC sont en mesure de regrouper les partenaires dans une démarche commune de développement selon les priorités locales et régionales. Nous sommes le bon niveau de gouvernance pour le développement régional. Il revient à nous de nous organiser, de nous mobiliser et ainsi d’avoir une représentation politique forte et cohérente auprès des différents paliers du gouvernement", précise Lionel Fréchette, préfet de la MRC d’Arthabaska et président de la Table des préfets du Centre-du-Québec.

Au Centre-du-Québec, tout sera mis en place pour assurer le développement de la région par une concertation autant politique qu’administrative axée sur les valeurs et les principes qui font la richesse de la région.

En ce sens, les élus souhaitent que le gouvernement suive la voie qu’il a lui-même tracée et que les sommes dédiées au développement régional soient administrées par les MRC.

Selon les membres de la Table des préfets, il est inutile de créer de nouvelles structures ou d’alourdir les processus, puisque les MRC possèdent déjà les outils nécessaires pour assurer un développement régional qui correspond aux besoins des gens du Centre-du-Québec et qui est adapté à la réalité locale.

Thématiques associées
besoinsgouvernancemairesMRC d'Arthabaskapréfets

  Fil de nouvelles