Publiée le

Une partie du verger du Boisé des Frères devra être renouvelée

Le Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) du cégep de Victoriaville procédera au cours des prochains jours à la coupe de près de 200 pommiers de diverses variétés situés au Boisé des Frères, soit 75% de la haute partie du verger.
Près de 200 pommiers situés dans la partie supérieure du verger du Boisé des Frères seront remplacés prochainement en raison d’une bactérie qui a contaminé plusieurs vergers du Québec l’année dernière.

Ces arbres seront remplacés par de nouvelles essences fruitières qui restent à déterminer avec le département d’agriculture du cégep.

"Les arbres de ce secteur du verger sont gravement atteints par la brûlure bactérienne qui a eu cours l’été dernier. Les conditions favorables ont mené une propagation plus importante de la bactérie dans plusieurs vergers du Québec, et nous n’avons pas été épargnés. Malgré nos efforts de contrôle considérables, comme la taille de branches infectées, nous n’avons pu enrayer la maladie", précise monsieur Jean Duval, directeur au CETAB+.

 

Des arbres en fin de vie

Il faut savoir que ces arbres devaient être abattus au cours des prochaines années, alors qu’ils arrivaient au terme de leur durée de vie utile, qui est d’approximativement 35 ans.

"Ces arbres ont gravement été infectés par cette bactérie et si nous n’effectuons aucune coupe, ils vont assurément contaminer le reste du verger, compromettant du même coup la survie de toute cette partie du boisé", ajoute l’agronome.

 

Récupération prévue du bois

Au terme de ce travail, les branches seront broyées et récupérées par la Ville de Victoriaville. Les troncs qui seront trop atteints de ladite bactérie serviront de bois de chauffage, alors que l’essouchement sera réalisé plus tard au courant de la saison estivale.

À noter que le CETAB+, qui est en charge du verger au Boisé des Frères depuis 2010, a amorcé le renouvellement d’une autre section située au bas du verger d’une dimension approximative de 0,8 hectare.

Près de 140 arbres, principalement de la variété McIntosh, vieillissants et moins productifs étaient accablés par une maladie fongique et la brûlure bactérienne.

Les nouveaux pommiers seront plantés en grande partie lors de l’automne prochain.

Thématiques associées
agriculturearbresbactériesBoisé des FrèresCégep de VictoriavilleCETAB+coupeinfectionsmaladiepommiersvergerVerger des frères

  Fil de nouvelles