Publiée le

Le Boisé des Frères mis en valeur grâce au Programme d’infrastructure communautaire 150

Accès BioTerre, en collaboration avec la Ville et le Cégep de Victoriaville, a procédé à la première pelletée de terre pour lancer officiellement les travaux du projet d’amélioration du parc régional du Boisé-des-Frères. Ce projet est rendu possible grâce à la contribution non remboursable de 425,000$ de Développement économique Canada en vertu du Programme d’infrastructure communautaire 150.
Le Boisé des Frères mis en valeur grâce au Programme d’infrastructure communautaire 150

Galerie complète

"Le gouvernement du Canada appuie les projets d’organismes qui, comme celui du parc régional du Boisé-des-Frères, mobilisent et unissent nos communautés, mais aussi, de façon générale, stimulent l’activité économique au pays et ont un impact positif sur l’environnement.

Le Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150 préservera et améliorera cette infrastructure communautaire afin que les Canadiens et leurs familles puissent vivre des moments culturels, sportifs, récréatifs et de loisirs pour de nombreuses années. Je me réjouis de ce legs dans le cadre du 150e anniversaire du Canada."

Accès BioTerre est un organisme à but non lucratif créé le 23 novembre 2014 dont le mandat est d’assurer la gestion non lucrative de parcs et de terrains à vocation environnementale et à accès grand public. Sa mise en place vise à répondre aux besoins de la Ville et du Cégep de Victoriaville de mettre en valeur leurs actifs fonciers agricoles par des fonctions de recherche, d’enseignement, de démonstration et de sensibilisation.

La mise en valeur du parc régional du Boisé-des-Frères est le premier projet à être déployé par Accès BioTerre.

L’organisme s’est adjoint deux partenaires majeurs pour la réalisation de ce projet: le Cégep et la Ville de Victoriaville. Les parties ont travaillé de concert pour définir les bases du projet, les coûts associés et les pistes de financement.

Le parc régional du Boisé-des-Frères, qui appartient à la Ville de Victoriaville, offre actuellement des sentiers pédestres, un lieu d’observation, des jardins cultivés par les élèves en agriculture biologique du Cégep ainsi qu’un verger récemment converti au biologique que la Ville met à la disposition du Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) du Cégep.

La contribution du fédéral qui s’inscrit dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada, sous le thème Fiers de nos parcs, sentiers et cours d’eau permettra l’ajout d’un pavillon d’accueil et la construction d’un Centre d’interprétation du verger biologique. Aussi, d’autres sentiers seront aménagés, une aire culturelle sera ajoutée et deux nouveaux accès seront développés, dont un accès riverain. Enfin, des jardins seront mis en valeur.

Voir le plan du site

 

Les travaux, évalués à 1,2 million$, ont débuté à l’automne 2016 et s’achèveront à l’automne 2017 afin que les nouvelles infrastructures puissent être inaugurées pour le 150e anniversaire de la Confédération canadienne, comme l’exige le programme.

 

Un Centre d’interprétation du verger biologique

Un Centre d’interprétation du verger biologique sera érigé tout près du kiosque à pommes actuel. Des activités de recherche, de formation et de démonstration y seront menées par le Cégep et le CETAB+.

On y retrouvera notamment une exposition permanente sur l’évolution du verger de même que des expositions temporaires sur les projets de recherche en cours sur le site.

Le Centre d’interprétation donnera lieu également à des journées de visite du verger destinées au grand public, particulièrement la partie située près du nouveau bâtiment qui aura une fonction de démonstration de différentes productions fruitières et de différents types de conduite de pommiers.

D’autres journées bisannuelles, cette fois-ci destinées aux producteurs fruitiers, auront lieu afin de présenter les projets de recherches menés par le CETAB+ et de visiter les différentes sections du verger.

De plus, un espace laboratoire sera créé pour permettre entre autres l’identification d’insectes capturés sur le site dans le cadre de projets de recherches ou de suivis du verger.

Par ailleurs, le Centre servira aussi de lieu de formation principalement pour les 15 futurs élèves inscrits dans le tout nouveau programme Gestion et technologies d’entreprise agricole, profil production fruitière biologique.

Enfin, on y trouvera un espace bureau, un lieu d’entreposage de fruits ainsi qu’une salle de formation pouvant accueillir une quarantaine de personnes.

"Je me réjouis de ce partenariat avec la Ville de Victoriaville qui permet le développement d’une infrastructure supplémentaire pour les élèves, les chercheurs, mais avant tout pour les citoyennes et les citoyens de Victoriaville", a mentionné le directeur général du Cégep de Victoriaville, M. Paul Thériault.

 

Un pavillon d’accueil, des sentiers, de nouveaux accès et un amphithéâtre

Inspirée par la consultation publique réalisée et l’adoption d’un plan particulier d’urbanisme pour le Vieil-Arthabaska, la Ville de Victoriaville réalisera une mise en valeur du parc en aménageant un amphithéâtre naturel, intégré au parc afin de permettre la réalisation de prestations artistiques.

Galerie complète

 

De plus, un pavillon de service sera bâti et de nouvelles infrastructures seront installées pour y offrir dès 2018 une programmation culturelle bonifiée et accessible incluant des prestations éducationnelles, artistiques et musicales ainsi que des ateliers, notamment avec l’aménagement d’un nouveau belvédère.

Ce nouveau pavillon de service sera aménagé à proximité de l’accès situé via la bibliothèque Alcide-Fleury. En plus d’offrir une aire de repos pour les visiteurs du parc en offrant toilettes et fontaine d’eau, les utilisateurs pourront profiter d’un service d’accueil pour profiter pleinement du site.

Fidèle aux valeurs de la Ville en matière d’accessibilité universelle, les entrées et les sentiers seront aménagés pour faciliter l’accès au parc à l’ensemble de la population.

"Légué par la communauté des Frères-du-Sacré-Coeur, le Boisé-des-Frères constitue un joyau naturel d’intérêt à préserver. Ce projet réalisé en partenariat avec le Cégep de Victoriaville permet de poursuivre l’œuvre éducative des Frères et de compléter l’offre culturelle, en respectant le caractère contemplatif et naturel des lieux.", a indiqué le maire de Victoriaville, M. André Bellavance.

Les travaux débuteront dès juillet 2017 et seront complétés d’ici la fin de l’année. Les quatre accès du parc seront maintenus, soit via la bibliothèque Alcide-Fleury, par le Complexe Sacré-Cœur, par la rue des Frères et à l’extrémité de la rue Poisson.

Thématiques associées
Accès BioTerreagriculture biologiqueaide financièreaméliorationBibliothèque Alcide-FleurybiologiqueBoisé des FrèresBoisé des Frères du Sacré-CoeurCanada 150Cégep de Victoriavillecentre d'interprétationcultureDéveloppement Économique Canadaloisirsparcsparcs municipauxpavillonpommiersProgramme d'infrastructure communautaire 150sentiersservicessubventiontravauxVerger des frèresVieil-Arthabaska

  Fil de nouvelles