Conseils de prévention

Pour éviter les incendies, les pertes matérielles et les pertes de vie.

 

Accumulations de neige

Durant la saison hivernale, il est primordial de procéder au déneigement de vos issues de secours et de vos balcons pour éviter tout incident.

Si un banc de neige obstrue l’adresse de votre bâtiment, il est important de trouver une alternative afin de vous assurer que les intervenants d’urgence puissent la repérer rapidement.

Le déneigement des issues (fenêtres et portes) de votre logement, des escaliers et des balcons est essentiel pour votre sécurité.

En cas d’incendie ou de tout autre incident qui pourrait nécessiter l’évacuation de votre habitation, la rapidité d’exécution est gage de sécurité. Ainsi, les obstacles tels les amas de neige obstruant votre sortie principale, votre balcon, votre porte arrière ou encore vos fenêtres à un étage supérieur, représentent une source de danger à éliminer.

Voici quelques conseils utiles:

  • Rendez votre immeuble facile d’accès pour une intervention rapide des services d’urgence;
  • Vérifiez les fenêtres de votre demeure et gardez-les en bon état afin de pouvoir les ouvrir en tout temps, peu importe la saison;
  • Évitez de transporter la neige à proximité des bornes d’incendie, elles doivent demeurer visibles et accessibles en tout temps;
  • Gardez libre d’accès les connecteurs pour le système de gicleurs (siamoise), l’entrée de gaz ou tout autre service important afin que les intervenants puissent y accéder rapidement en cas d’incident.

Finalement, prenez conscience que les pluies et les redoux augmentent le poids de la neige. Par conséquent, les risques d’affaissement ou d’effondrement des toitures et des balcons sont à envisager sérieusement.

Il est donc recommandé de vérifier si la neige accumulée sur votre propriété représente de tels risques et de prendre les mesures requises auprès d’un spécialiste afin de vous assurer que les lieux sont sécuritaires.

 

Articles de fumeur

Malgré le nombre de fumeurs qui ne cesse de diminuer, les articles de fumeur restent à l’origine d’environ 60% des incendies dans les résidences au Québec.

Si vous êtes fumeur, rappelez-vous qu'il est une mauvaise idée de...

  • Fumer au lit
  • Laisser une cigarette qui brûle sans surveillance
  • Déposer un cendrier sur une surface instable
  • Vider un cendrier dans une poubelle
  • Fumer dans un local contenant des produits inflammables
  • Fumer en présence de produits inflammables contenus dans des bonbonnes d’aérosol (fixatif pour cheveux).

 

Soyez vigilants!

  • Utilisez un cendrier à large rebord.
  • Rangez les briquets ou les allumettes hors de la vue et de la portée des enfants.
  • Éduquez les enfants sur l'effet destructeur du feu.
  • Demandez aux enfants d’aviser un adulte s’ils trouvent des briquets ou des allumettes.
  • Soyez à l’affût des comportements douteux de vos enfants par rapport au feu.

 

Avertisseurs de fumée

Vous avez reçu un accroche-porte suite à un passage de nos équipes?

Remplissez le questionnaire

 

Quand changer les piles?

À chaque changement d'heure, 2 fois par année.

Si votre avertisseur de fumée émet des signaux sonores intermittents, c'est que la pile est trop faible et qu'elle doit être remplacée.

N'utilisez jamais de pile rechargeable.

 

Quand remplacer votre avertisseur de fumée?

S'il a plus de 10 ans. Il est obligatoire de remplacer, à l'intérieur d'un logement, tout avertisseur de fumée si la durée écoulée depuis la fabrication dépasse 10 ans, et ce, peu importe le modèle (à pile, électrique, combiné).

 

Où doit-on installer un avertisseur de fumée?

Dans le corridor des chambres à moins de 5 mètres de chaque porte soit:

  • au plafond, à un minimum de 10 cm du mur
  • sur le mur, à une distance de 10 à 30 cm du plafond

Il est déconseillé d'installer un avertisseur à moins d'un mètre de la cuisine ou de la salle de bains.

Il est interdit de peinturer un avertisseur de fumée, de retirer la pile d'un avertisseur de fumée et de débrancher un avertisseur de fumée électrique.

 

Barbecue (BBQ)

Avant la première utilisation de la saison

Il est important de bien vérifier les raccords et la tuyauterie du barbecue:

  1. Assurez-vous que les brûleurs du barbecue sont fermés.
  2. Branchez la bouteille de gaz propane.
  3. Ouvrez la valve de la bouteille de gaz propane.
  4. Aspergez les raccords et la tuyauterie à l’aide d’une solution d’eau et de savon. Si des bulles apparaissent, c’est qu’il y a une fuite.
  5. Fermez la valve de la bouteille de gaz propane, vidangez la tuyauterie et réparez ou remplacez la pièce défectueuse.

 

Démarrer le barbecue en toute sécurité

Suivez les étapes suivantes:

  1. Assurez-vous que le couvercle de votre barbecue est ouvert.
  2. Ouvrez la valve de la bouteille de gaz propane et, par la suite, les brûleurs du barbecue.
  3. Tentez d’allumer le barbecue à l’aide de l’allume barbecue qui est directement sur le barbecue ou à l'aide d’un allume barbecue portatif. Si vous utilisez l’allume barbecue portatif, insérez-le dans l’orifice conçu à cette fin qui est situé sur le côté, dans la partie basse de votre barbecue.

 

Fermer correctement un barbecue au propane

Pour arrêter votre barbecue au propane, ouvrez tout d'abord le couvercle et fermez complètement la valve de votre bouteille de gaz, avant de fermer les boutons des brûleurs.

Lorsque le feu s'éteint, vous pouvez alors fermer les brûleurs.

De cette manière, vous vous assurez qu’il n’y a plus de gaz dans la tuyauterie.

 

Où installer ma bouteille de gaz propane?

La plus grande prudence est de mise avec l’utilisation et l’entreposage des bouteilles de gaz propane!

Lorsque vous placez votre barbecue sur votre patio, assurez-vous que la bouteille est placée à plus de 1m (3 pieds) de toute ouverture (porte-patio, porte, fenêtre, etc.), à plus de 3m (10 pieds), mesuré horizontalement, d’une source d’allumage et d’une prise d’air d’un appareil.

Prenez note que les distances à respecter pour les bouteilles de gaz propane alimentant des foyers au gaz sont les mêmes.

Outre les bouteilles de 2 kilos (5 lb), il est interdit d’entreposer des bouteilles de gaz propane à l’intérieur des bâtiments ou d’une structure (logement, maison, garage, issue, etc.).

 

Chandelles (bougies)

Ne laissez jamais des bougies allumées sans surveillance.

Assurez-vous qu'elle ne soient pas à la portée des enfants, des animaux domestiques, près des arbres, des décorations ou du papier d’emballage.

Au besoin, coupez la mèche de la bougie pour éviter que la flamme ne soit trop haute et utilisez des chandeliers solides qui ne basculent pas facilement.

 

Chauffage au bois

Lors du nettoyage de la cheminée, les cendres doivent être déposées dans une chaudière en métal munie d’un couvercle métallique. L'utilisation d'un contenant en plastique ou d'un sac est à bannir.

Les cendres peuvent en effet demeurer chaudes jusqu’à 72 heures après la fin d’un feu.

La chaudière remplie de cendres ne doit pas non plus être entreposée sur une surface combustible.

 

Ramonage des cheminées

Si votre système de chauffage, qu'il s'agisse d'un système principal ou d'un système d'appoint, est muni d'une cheminée, vous êtes invité à la faire ramoner au moins une fois l'an et à nettoyer régulièrement les tuyaux, car l'accumulation de créosote est responsable de nombreux incendies.

Le ramonage de la cheminée au début de l’automne est une excellente habitude.

La créosote est un résidu inflammable qui se dépose sur les parois de la cheminée. Vous pouvez limiter sa production en brûlant seulement du bois sec.

Il ne faut pas brûler les déchets qui sont en plastique, en bois peint ou traité ou s'ils contiennent de la colle comme les panneaux de contreplaqué ou d'aggloméré. Leur combustion libère des produits chimiques toxiques qui contribuent à l'accumulation de créosote.

Si votre appareil de chauffage au bois est utilisé régulièrement, il serait prudent de faire un autre ramonage vers les mois de janvier ou de février.

Une accumulation de 3 mm de créosote sur les parois d'une cheminée est un signe précurseur d'un feu de cheminée.

L’autre danger lié à l’utilisation d’un foyer intérieur est le monoxyde de carbone. Dégagé par la combustion du bois, ce gaz inodore peut s'avérer mortel s'il s'infiltre dans une résidence. L’installation d’un avertisseur de monoxyde de carbone est une excellente précaution à prendre.

Nous vous rappelons que l’installation d’avertisseurs de fumée est une obligation. Ceux-ci peuvent sauver des vies en cas d’incendie.

 

Décoration des Fêtes

Arbres de Noël

Si vous optez pour un arbre naturel:

  • Choisissez-en un le moins sec possible;
  • Arrosez-le tous les jours;
  • Assurez-vous que l’arbre est bien fixé dans un support solide;
  • Ne le placez pas dans une aire passante, une entrée de porte ou près d’un conduit d’aération du système de chauffage, d’un radiateur, d’un poêle, d’un foyer ou de bougies allumées.

Décorations lumineuses

Les décorations ne doivent pas bloquer ni encombrer les accès et issues de secours du bâtiment. Certains commerçants installent des éléments combustibles dans ces accès et issues, ce qui pourrait nuire à une évacuation d'urgence.

De plus, ces éléments de décoration sont souvent inflammables et peuvent causer des incendies.

  • Utilisez des lumières homologuées par une organisation reconnue (ACNOR, ULC ou UL) pour décorer votre maison.
  • À l'extérieur, n'utilisez que des ensembles de lumières conçus pour l'extérieur.
  • À l'intérieur, n'utilisez que des ensembles conçus pour l'intérieur.
  • Évitez de surcharger les prises de courant. Utilisez plus d’une prise de courant si la consommation en watts de l’ensemble des lumières dépasse la capacité de la prise de courant.
  • Éteignez toutes les décorations lumineuses avant d’aller au lit ou de quitter la maison.
  • Vérifiez les fils électriques et les rallonges. Jetez les fils qui sont endommagés, ceux dont le câblage est à découvert ou les raccords trop lâches.
  • Jetez l'ensemble des lumières si les douilles des lampes sont brisées. Ne placez pas de fils électriques dans les entrées de porte et sous les tapis.

 

Électricité

Les rallonges électriques sont interdites comme installations permanentes. Nous suggérons l’installation des barres à prises multiples homologuées.

De plus, vous ne devez pas surcharger vos prises électriques, car cela risquerait de faire surchauffer les conducteurs et causer un incendie.

Les installations électriques ou panneaux électriques doivent avoir un dégagement de 1m (3 pieds). Si vous faites des travaux d’électricité dans votre bâtiment, assurez-vous que les travaux soient faits par un électricien certifié.

 

Rallonges électriques (cordons amovibles)

Les cordons amovibles doivent être homologués en vertu d'une norme reconnue par le Conseil canadien des normes (CSA, ULC, etc.).

Il est interdit de:

  • les dissimuler sous un tapis ou tout autre matériau combustible;
  • les recouvrir d'un matériau qui pourrait provoquer un échauffement;
  • les fixer à une structure de façon permanente ou de manière à endommager leur gaine;
  • les passer au travers d'un mur, d'un plafond, d'une ouverture de porte ou de fenêtre ou encore de les coincer sous un meuble;
  • les installer à un endroit où ils risqueraient d'être endommagés par le passage de personnes ou de véhicules.

 

Panneaux électriques

Les panneaux électriques doivent être dégagés de toute matière entreposée et de matériaux combustibles dans un rayon d'au moins un mètre.

Chaque disjoncteur ou fusible du panneau électrique doit être identifié.

Lorsqu'un problème survient avec l'un des disjoncteurs, c'est-à-dire qu'il se met automatiquement à la position OFF lorsque vous essayez de le remettre en fonction et qu'il est impossible de connaître la source du problème, faites vérifier le circuit électrique par un maître électricien, afin que celui-ci puisse en déterminer la cause et effectuer les réparations nécessaires.

 

Extincteurs portatifs

Si vous songez à vous procurer un extincteur, assurez-vous qu'il porte l'étiquette ABC. Elle indique que l'extincteur contient une poudre polyvalente convenant à la plupart des incendies:

  • ceux causés par le bois, le papier et le tissu (A)
  • ceux provoqués par les liquides inflammables (B)
  • ceux produits par les appareils électriques (C)

 

Questions fréquentes sur les extincteurs

Quelle est la durée de vie d'un extincteur portatif?

Généralement, tous les 6 ans, les extincteurs à poudre doivent subir un test (inspection visuelle extérieure, intérieure et changement de la poudre effectués par un technicien qualifié) et tous les 12 ans, un essai hydrostatique doit être fait pour évaluer leur état de fonctionnement et leur espérance de vie.

Exception: les extincteurs à usage unique doivent être vérifiés conformément aux instructions de la plaque signalétique.

En cas de doute, veuillez demander l’avis d’un technicien qualifié

 

Où peut-on faire remplir un extincteur une fois qu'il est vide? Où pouvons-nous obtenir des renseignements à ce sujet?

Chez un commerçant qualifié qui procède au remplissage, à l'entretien et à la vérification des extincteurs.

 

Est-il obligatoire d'avoir un extincteur portatif à l'intérieur d'un logement ou d'une maison?

OUI si un appareil de chauffage au bois est présent dans votre résidence (minimum 5 lbs). Par contre, si vous n’avez aucun appareil de chauffage au bois, il est fortement recommandé d'en avoir un près d'une porte de sortie.

Évitez de le mettre sous l'évier ou dans une armoire. Mettez-le bien à la vue.

Familiarisez-vous avec son fonctionnement, car lors d'un incendie, vous n'aurez que quelques minutes pour intervenir.

Un feu naissant prend en moyenne 4 minutes pour devenir un incendie majeur.

 

Quel est le modèle et la grosseur d'extincteur portatif recommandé pour une résidence?

Un extincteur à poudre ABC, ayant un minimum de 5 lbs est recommandé.

 

Feux de cuisson

N'éteignez jamais un feu d'huile avec de l'eau!

 

En vertu de la réglementation municipale, il est strictement interdit de faire de la friture d’aliments immergés dans l’huile dans un contenant autre qu’une friteuse homologuée CSA et munie d’un thermostat.

Si un feu de cuisson se produit, vous devez:

  1. utiliser des mitaines à four afin d'éviter des brûlures et, si possible, placer le couvercle sur le récipient pour éteindre le feu;
  2. déplacer prudemment le récipient au centre de la cuisinière;
  3. fermer les éléments chauffants et la hotte de cuisine;
  4. composer le 9-1-1 même si le feu semble éteint.

Ne jamais transporter un récipient dont le contenu est en flammes!

 

Si le feu n'est pas maîtrisé

  1. évacuez les lieux par la sortie la plus près;
  2. actionnez le déclencheur manuel si vous habitez un bâtiment muni d'un système d'alarme incendie;
  3. rendez-vous au point de rassemblement extérieur;
  4. composez le 9-1-1.

 

Pour la sécurité des enfants

  • N'entreposez pas sur ou près des plaques chauffantes des éléments pouvant attirer les enfants (ex : bonbons, gâteaux, etc.).
  • Maintenez les liquides chauds (tasses de thé, de café, de chocolat chaud, etc.) hors de leur portée.

 

Foyers à l'éthanol

Soyez prudents lors de l’achat, de l’installation et de l’utilisation d’un foyer décoratif à l’éthanol.

 

À l'achat de votre foyer à l’éthanol

Avant toute chose, déterminez d'abord l’endroit où vous installerez votre foyer.

Évitez les salles de bain et les chambres à coucher. Les foyers à l’éthanol doivent être solidement fixés à la structure du plancher ou du mur par des vis ou tout autre dispositif sécuritaire.

Ayez en main les dimensions de la pièce où vous souhaitez placer votre foyer.

Aussi, assurez-vous qu’il y ait un changement d’air minimal de 0,25 changement d’air/heure dans la pièce.

Il se pourrait que votre pièce soit trop petite ou qu’il n’y ait pas suffisamment de ventilation pour assurer votre sécurité lors du fonctionnement du foyer.

 

Assurez-vous qu’une plaque d’homologation émise par un organisme reconnu comme ULC soit apposée sur le foyer. Une certification sur une fiche technique ou sur un dépliant ne certifie en aucun temps que le foyer a réussi les tests de certification ULC/ORD-C627.1-2008.

 

Utiliser votre foyer à l’éthanol

  • Lisez attentivement les instructions du fabricant.
  • N’utilisez jamais d’autres combustibles que celui recommandé par le fabricant.
  • Ne remplissez jamais votre appareil lorsqu’il est en fonction ou s’il est encore chaud.
  • N’utilisez jamais votre foyer dans un endroit où il peut y avoir des gaz, des vapeurs inflammables ou des bouteilles d’oxygène.
  • Transportez ou entreposez le combustible uniquement dans son contenant d’origine ou dans un contenant conçu à cette fin. De plus, assurez-vous d’entreposer à l’intérieur seulement cinq litres de combustible, et ce, dans une autre pièce que celle où se trouve le foyer.
  • Ne vous servez jamais de l’appareil pour cuisiner ou faire bouillir de l’eau.
  • Il est recommandé d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone dans la pièce où se trouve le foyer afin d’éviter l’intoxication en cas de ventilation déficiente.

 

Froid intense

Avant la saison froide, une inspection et un entretien des systèmes de chauffage principal et d’appoint (à l’huile, au gaz naturel, au propane et au bois) par une personne qualifiée assurent l’efficacité du système et réduisent les risques d'incendie.

En cas de froid intense, certains comportements sécuritaires sont à adopter, notamment concernant l'utilisation de vos appareils de chauffage.

 

Chaufferettes et des radiateurs portatifs

Assurez-vous de ne pas surcharger les circuits électriques avec des chaufferettes et des radiateurs portatifs.

De plus, ne laissez pas ces appareils sans surveillance.

 

Si vous devez utiliser une rallonge électrique

Assurez-vous de sa capacité de résister à la charge en comparant la puissance électrique indiquée sur le fil ou sur la prise femelle avec la plaque signalétique de l’appareil.

Ainsi, elle ne risquera pas de surchauffer et de causer un incendie.

Selon les normes des manufacturiers, veillez à ce que la rallonge soit suffisamment dégagée de tout matériau combustible (vêtements, rideaux, meubles, etc.).

 

Un fusible est grillé?

Un fusible (que l’on visse au panneau électrique) qui grille, signifie généralement qu’il y a une surcharge de courant électrique.

Dans ce cas, ne remplacez jamais ce fusible par un autre d’intensité plus forte.

Il suffit de brancher certains appareils qui consomment beaucoup d’électricité sur d’autres prises afin de mieux répartir la charge.

Demandez l’avis d’un électricien si nécessaire afin de réduire les risques d’incendie.

 

Dégagez vos plinthes électriques

Assurez-vous que les plinthes sont dégagées de tout matériau combustible (30 cm minimum) comme des meubles et des rideaux les recouvrant jusqu’au plancher.

N’utilisez jamais les plinthes pour faire sécher des vêtements.

 

Panne électrique?

Si une panne électrique survient, n’utilisez jamais des appareils de chauffage conçus pour le camping. Ceux-ci demandent une bonne ventilation et représentent un haut risque d’intoxication au monoxyde de carbone à l’intérieur de la maison.

 

Insalubrité

Les personnes souffrant d’insalubrité morbide ont tendance à accumuler et à mettre en réserve des objets de toutes sortes au point d’encombrer des pièces entières de leur logis, les planchers, les escaliers et les issues de secours.

L’accumulation d’objets, dans des cas sévères, peut inclure des détritus, des animaux morts et des excréments rendant les logis insalubres.

Un tel encombrement comporte des dangers d’incendie et des risques pour les pompiers qui pourraient y intervenir et peut nuire au sauvetage d'éventuelles victimes en rendant difficile, voire impossible, l'accès et l'évacuation des lieux.

Si vous croyez être en présence d’un cas d’insalubrité morbide (voisin, ami ou autre), signalez-le au Service de la sécurité publique.

Un membre du service ainsi que du personnel qualifié de la Santé publique pourront intervenir et aider ces personnes et leur famille.

La collaboration de tous est primordiale pour réaliser une intervention positive et régler la situation de façon empathique.

 

Monoxyde de carbone

Dois-je installer un avertisseur de monoxyde de carbone (CO)?

Un avertisseur de monoxyde de carbone (CO) doit être installé à l'intérieur de chaque chambre, ou dans le corridor des chambres à moins de 5 mètres de chaque porte, si un appareil à combustion est installé dans un bâtiment qui abrite une résidence ou qu'un mur, plancher ou plafond est adjacent à un garage de stationnement.

Tous les avertisseurs de monoxyde de carbone doivent être installés en conformité avec les instructions du fabricant.

La hauteur importe peu puisque le monoxyde de carbone se mélange à l'air.

 

Si l'avertisseur de monoxyde de carbone se déclenche

  1. Composez le 9-1-1 afin que les pompiers puissent mesurer le niveau de monoxyde de carbone présent dans l'air et en chercher la source.
  2. N'ouvrez pas les fenêtres, évacuez la résidence et ne réintégrez pas les lieux avant d'en avoir reçu l'avis des pompiers ou d'un expert.

 

Symptômes possibles d'une intoxication

légère : nausées, maux de tête et fatigue
sévère : convulsions, évanouissement, coma, mort

 

Réduire les risques d'intoxication

  • Ne laissez jamais un véhicule motorisé en marche dans un garage, même avec la porte ouverte.
  • N'utilisez jamais un barbecue à l'intérieur d'un bâtiment.
  • Ne faites jamais fonctionner un appareil à combustion (chaufferette, tondeuse, scie à chaîne, génératrice, etc.) dans un endroit clos ou mal ventilé.
  • N'utilisez jamais une cuisinière au gaz pour chauffer une résidence, même pour une courte période.
  • Effectuez l'entretien annuel de vos appareils à combustion.
  • Installez un avertisseur de monoxyde de carbone dans votre résidence.

 

Plan d'évacuation résidentiel

L'élaboration d'un plan d'évacuation constitue une étape importante pour prévenir la panique en cas d'incendie.

  1. Dessinez d'abord un plan de tous les étages de votre résidence sur lequel seront clairement indiquées toutes les sorties possibles, et ce, pour chaque pièce.
  2. Prévoyez un trajet principal qui permettra de quitter rapidement les lieux et des sorties de rechange pour chacune des pièces.
  3. Prévoyez une façon d'évacuer les jeunes enfants ainsi que les personnes âgées ou handicapées.
  4. Déterminer un point de rassemblement extérieur, accessible par tous et sensibiliser tous les membres de la famille à celui-ci pour faciliter le décompte et vous permettre d'informer les pompiers dès leur arrivée si une personne est manquante.
    1. Exemples de points de rassemblement: lampadaire, voiture familiale dans le stationnement, l'arbre situé à l'avant de la maison, etc.
    2. Le point de rassemblement ne doit jamais être dans la cour arrière.
  5. Faites régulièrement des exercices d'évacuation d'urgence avec votre famille. Assurez-vous également que tous comprennent bien l'importance de sortir immédiatement de la maison lorsque se déclenche un avertisseur de fumée ou lorsque quelqu'un crie "Au feu!".

 

Au son de l'avertisseur de fumée

  1. Sortez immédiatement en suivant les consignes suivantes:
  2. Touchez à la porte du revers de la main avant de l'ouvrir.
  3. Si elle est chaude, prenez une autre sortie. Si c'est impossible, signalez votre présence en faisant des signes à la fenêtre (serviette, drap, etc.).
  4. Si possible, alertez les autres occupants en évacuant les lieux.
  5. Marchez à quatre pattes sous la fumée pour éviter d'inhaler des gaz nocifs.
  6. Si vos vêtements prennent feu: arrêtez, tombez et roulez-vous par terre.
  7. Rendez-vous tous au point de rassemblement et vérifiez si quelqu'un manque à l'appel.
  8. Demandez à quelqu'un d'appeler le 9-1-1.
  9. Ne retournez jamais à l'intérieur pour sauver une personne, un animal ou, encore, pour récupérer des effets personnels.
  10. Attendez l'arrivée des pompiers.

 

Être en sécurité chez soi, c'est facile

Ayez au moins un avertisseur de fumée par étage.

  • Vérifiez-le régulièrement;
  • Assurez-vous d'avoir des piles fonctionnelles en tout temps;
  • Ne le débranchez jamais.

Dégagez toujours les corridors et les balcons pour faciliter votre évacuation en cas d'incendie.

 

Plans d'évacuation muraux

Dans tout bâtiment résidentiel ou commercial muni d'un système d'alarme, il est obligatoire d'afficher bien à la vue, à l'intention des personnes se trouvant dans le bâtiment, un plan d'évacuation qui tienne compte de l'orientation géographique ou physique réelle du lieu.

Ce plan doit indiquer l'emplacement des issues et des installations de sécurité, le numéro de téléphone du Service de sécurité incendie et les mesures à prendre par les occupants en cas d'incendie.

Thématiques associées
feuincendiesécurité incendiesécurité publiquesécuritépréventiontrucsconseilsavertisseursbarbecueBBQchandelleschauffagedécorationsélectricitéextincteursneigecuissonéthanolfoyersfroidinsalubritémonoxyde de carboneévacuationplan