Coût de la vie

Moins cher que les grands centres. Significativement.

 

Un accès facile à la propriété

Acheter une maison unifamiliale à Victoriaville ou dans sa région coûte en moyenne 2 fois moins cher qu’à Montréal; cet écart s’accentue davantage si la maison est située dans une municipalité rurale.

 

Des loyers 50% moins chers

En moyenne, les loyers victoriavillois coûtent 50% moins cher que ceux de la grande métropole.

 

Une auto plus abordable

Les propriétaires de véhicules économisent ici 1,200$ par année en moyenne par rapport à leur acolytes montréalais.

  • Moins de carburant consommé
  • Moins de temps passé sur la route
  • Litre d'essence moins cher
  • Des stationnement à 25$ par jour, on ne connaît pas ça!

Plus d'argent dans vos poches!

Malgré un revenu inférieur de 15% à celui d’un ménage montréalais, les propriétaires de Victoriaville et sa région ont plus d’argent dans leurs poches.*

* Une fois les frais reliés au transport et au logement payés.

 

Moins de temps sur la route

Et plus de temps en famille!

Ici, un aller-retour de la maison au travail représente une distance moyenne de 3,3 kilomètres, ce qui est une fraction du 17,2 kilomètres que l'on retrouve à Montréal.

Pas nécessaire de quitter la maison 1h30 d'avance pour arriver au travail; dans la plupart des cas, 10 minutes suffiront amplement.

Allô l'équilibre travail/famille!

 

Des activités accessibles à tous

Le coût des activités de loisir dans la région est légèrement inférieur à celui de Montréal, et ceci sans compter l'accès gratuit...

  • Aux stationnements;
  • Aux activités de plein air (par exemple, au Mont Arthabaska).

 

Moins de chômage chez les jeunes

Le marché du travail est favorable aux 15-29 ans, avec un taux de chômage local de 8,6%, comparativement à 11,3% ailleurs au Québec.

Thématiques associées
coût de la vievaleurprixmaisonspropriétésloyerséconomietraficéquilibrechômage