Publiée le

Victoriaville, toujours plus verte!

Les 2 arboriculteurs de la Ville, en collaboration avec le Centre de formation en entreprise et récupération Normand-Maurice (CFER), comptent planter près de 125 arbres de bon calibre en 2018 sur le territoire de Victoriaville.
Près de 125 nouveaux arbres seront plantés en 2018 sur le territoire de Victoriaville à compter du printemps.

 De ce nombre, 75 d’entre eux seront plantés entre les frênes de l’alignement d’arbres situé entre la rue Renaud et le boulevard Jutras Ouest. Cette plantation est l’une des actions prévues au plan permettant de lutter contre la propagation de l’agrile du frêne.

Il est aussi prévu qu’une cinquantaine d’arbres seront plantés cet automne le long de la nouvelle section de la piste cyclable qui sera aménagée à proximité l’Écoquartier, non loin de la rue Pie-X.

Et c’est sans compter la vingtaine d’arbres qui seront disposés au coin des boulevards Jutras Est et Arthabaska, dans le cadre du projet des nouveaux aménagements sur les terrains du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET).

"La Ville souhaite offrir un cadre de vie sain mettant de l’avant les bienfaits que procurent les arbres sur l’environnement et la santé de ses citoyennes et citoyens. Les arbres offrent une multitude de bénéfices, comme de produire de l’oxygène, purifier l’air, offrir un bien-être psychologique, favoriser la détente, rafraichir l’air ambiant et j’en passe. C’est donc diverses essences comme des érables, des ormes, des chicots du Canada, des chênes, des micocouliers et plusieurs autres qui seront plantés aux quatre coins de la ville dès ce printemps", mentionne le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

 

Distribution d’arbres à Victoriaville

La municipalité continue de remettre en 2018 des arbres d’une dimension de 20 à 25 millimètres, considérés comme de bon calibre, aux propriétaires d’une nouvelle construction dont la demande de permis a été effectuée entre le 1er mai 2016 et le 30 avril 2017.

Ce projet représente près d’une centaine d’arbres par année remis à des citoyennes et citoyens de Victoriaville.

"La Ville procèdera également à une distribution gratuite de 300 arbres. Pour ce faire, certains quartiers seront ciblés et des étudiantes et étudiants de la Patrouille verte remettront un formulaire aux propriétaires d’une résidence ne possédant aucun arbre en façade. Ces derniers pourront alors en choisir un et le récupérer subséquemment", précise monsieur Bellavance. À noter que cette nouvelle méthode de distribution succède au traditionnel tirage des années précédentes.

Depuis 2014, ces diverses pratiques de remise d’arbres ont permis la plantation de plus 1700 feuillus et conifères sur le territoire.

 

En apprendre plus sur l’arboriculture

Avant de planter un arbre, il est nécessaire de planifier l'endroit en fonction de ses besoins, que ce soit l’ensoleillement, le type de sol et la zone de rusticité. Toute personne qui désire obtenir des suggestions sur les diverses essences peut l’obtenir en ligne.

Plus d'infos

 

Il faut aussi savoir que tout résident et résidente désirant élaguer un arbre n’a pas besoin de permis. La Ville tient toutefois à s’assurer d’un élagage selon les règles de l’art, soit un maximum de 20% de la cime.

"Au-delà de 50%, il s’agit alors d’un étêtage et cette pratique est considérée illégale sur le territoire de Victoriaville. Il faut alors se procurer, sans frais, un permis auprès du Service de l’environnement. Une évaluation de la santé de l’arbre sera alors réalisée par l’un des arboriculteurs de la Ville et c’est alors que le permis sera accordé ou non", conclut monsieur Serge Cyr, directeur du Service de l’environnement.

Thématiques associées
agrile du frêneairarboriculturearbresavenue Pie-Xboulevard Arthabaskaboulevard JutrasCFER Normand-MauricechêneschicotsécoquartierenvironnementérablesfrênemicocouliersormesPatrouille verteplantationprintempsqualité de l'airrue Renaud

  Fil de nouvelles