Publiée le

Métamorphose: Une oeuvre pour prolonger la vie des grands peupliers sur la rue du Manège

Après avoir dû abattre des peupliers dont le dépérissement était jugé dangereux, la Ville de Victoriaville a confié aux artistes Jérôme Hamel et Robert Hamel le soin d’effectuer une proposition pour prolonger leur durée de vie, en collaboration avec le personnel et les élèves de l’école Le Manège. "Métamorphose" est un produit artistique unique et original évoquant la laideur des troncs et le beau de l’appropriation et la complicité des 316 étudiants ayant donné vie à ce projet.
Métamorphose: Une oeuvre pour prolonger la vie des grands peupliers sur la rue du Manège

André Bellavance, maire de Victoriaville "Victoriaville innove encore en matière de récupération et de développement durable. Les peupliers majestueux de la rue du Manège représentent une signature unique du quartier. La Ville a voulu conserver leur présence emblématique par l’entremise d’un projet artistique. La proximité de l’école a permis naturellement d’impliquer les enfants afin qu’ils s’approprient l’oeuvre et puissent tisser un lien unique avec le projet." indique le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

"Élèves et enseignants ont collaboré avec joie à ce projet en laissant libre cours à leur imagination. La créativité a été au rendez-vous! C’est sympathique parce qu’on donne une deuxième vocation aux grands arbres et on donne une place d’honneur au travail des enfants. Une belle idée!" indique la directrice de l’école Le Manège, madame Martine Ouellet.

"Il était une fois six grands arbres centenaires qui devaient, par sécurité, être abattus, créant vide et laideur dans ce quartier, face à l’école. Que faire de ces colosses élagués? Ainsi nait un projet artistique, une remise en valeur de ces géants. Pour mieux visualiser ce processus, tous les enfants de l’école ont réalisé des projets artistiques dirigés, ce qui nous permet de comprendre leurs visions de la thématique. En guise de résultat, les troncs reprennent vie dans leur environnement pour embellir le quartier." indiquent les artistes Jérôme Hamel et Robert Hamel.

 

Fidèle à ses valeurs d’agriculture urbaine et de récupération, la Ville a procédé à l’installation d’un nouveau bac en bois, réalisé bénévolement par le Club d’ébénisterie Du bois francs à l’oeuvre, permettant l’ajout de plantes potagères. Le bac a été réalisé avec le bois des grosses branches de ces fameux peupliers.

 

 Enfin, d’anciens puisards en fonte ont également été récupérés des travaux de voirie de la Ville, pour ajouter des végétaux et embellir le secteur. Le projet s’est déroulé sur une année scolaire complète, soit de l’abattage des arbres en août 2018 jusqu’au dévoilement de l’oeuvre en juin 2019.

Thématiques associées
rue du ManègeJardine ta villeagriculture urbaineplan d'agriculture urbaineartisteartistesartistiquecréativitépeuplierboisarbresarbres dangereuxartcultureoeuvres d'artcentre-villeécoleJérôme HamelRobert HamelembellissementbacsClub d'ébénisterie du Bois Franc à l'oeuvreplantesbranches

  Fil de nouvelles