Publiée le

Victoriaville met ses drapeaux en berne en guise de solidarité

Le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance, a demandé de placer les drapeaux en berne à la suite de la tragédie survenue au cours du week-end dans le nord de la Nouvelle-Écosse. Au lendemain d'une série d'actes de violence, un message d'espoir est ainsi rendu auprès de l'ensemble des gens endeuillés à la suite de ces événements.
En guise de solidarité envers la population de la Nouvelle-Écosse, les drapeaux ont été placés en berne.

Ce geste symbolique vise à démontrer la solidarité des membres du Conseil municipal, des employés municipaux et de l’ensemble de la population victoriavilloise envers les communautés affectées à la suite des événements survenus ce week-end.

"Malgré la distance, nous ne pouvons rester insensibles devant de tels événements. Nos pensées accompagnent les proches des victimes, mais également l’ensemble de la population de la Nouvelle-Écosse largement éprouvée à la suite d’une cascade d’événements d’une rare violence survenus au cours des derniers jours.", souligne monsieur André Bellavance, maire de Victoriaville.

Rappelons qu’un minimum de 16 personnes, dont la policière de la Gendarmerie royale du Canada Heidi Stevenson, ont trouvé la mort dans les dernières heures dans ce qui est déjà considérée comme l’une des tueries les plus meurtrières de l’histoire du Canada.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
drapeauen berneAndré Bellavanceconseil municipalviolencesolidaritésoutienNouvelle-Écossecommunauté

  Fil de nouvelles