Publiée le

Des housses destinées aux horodateurs du Quartier Notre-Dame inspirées de l'économie circulaire

Les résidentes et résidents qui ont pris dernièrement la direction du Quartier Notre-Dame de Victoriaville ont sûrement remarqué de nouvelles housses bleues, précisant la gratuité des stationnements, qui recouvrent l’ensemble des horodateurs. Ces dernières proviennent d’un projet commun réalisé par la Société de développement commercial de Victoriaville (SDC), la Ville de Victoriaville et le CFER Normand-Maurice.
Des housses destinées aux horodateurs du Quartier Notre-Dame inspirées de l'économie circulaire

"Je salue tous ceux et celles qui ont oeuvré à concrétiser ce magnifique projet de collaboration. En fait, il avait été constaté, en cette période de gratuité des stationnements du centre-ville, que certains visiteurs ne remarquaient pas le message affiché sur les horodateurs et déboursaient malgré tout les frais. Avec ces nouvelles housses conçues à partir de matière récupérée par le CFER, il n’y a plus d’ambiguïté", mentionne le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

Un total de 30 housses ont été fabriquées, à partir de toiles de bateau, à l’atelier de couture du CFER Normand-Maurice, sous la supervision de madame Christelle Leclerc, responsable de l’atelier.

"Le tout a été fabriqué sur mesure, avant la fermeture des écoles causées par la pandémie, de la conception du patron jusqu’à la couture. À la base du projet, différentes matières récupérées ont été envisagées, notamment avec l’aide du projet Économie circulaire Arthabaska-Érable de la Corporation du développement durable. Le choix s’est rapidement imposé d’utiliser une fin d’inventaire de toiles de bateau, ayant belle apparence et résistant aux intempéries. Sincèrement, les élèves peuvent être particulièrement fiers du travail accompli", précise madame Catherine McDonald, directrice générale à la SDC.

"Conçue à l'origine pour les événements spéciaux au centre-ville de Victoriaville, les nouvelles housses pour les horodateurs s'avèrent maintenant très utiles en temps de crise sanitaire. La Ville de Victoriaville et la SDC sont fières de cette collaboration qui a permis, à partir d’une simple idée, de générer plusieurs retombées positives", conclut monsieur Marc Morin, conseiller municipal du district Parc-Victoria et responsable du comité environnement.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
André BellavanceMarc Morinéconomie circulaireCFER Normand-Mauricehorodateursbornes de stationnementstationnementsstationnementSociété de développement commercial du centre-ville de Victoriaville (SDC)district Parc-Victoria

  Fil de nouvelles