Publiée le

L'UQTR et Victoriaville créent une chaire de recherche municipale pour les villes durables

L'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et la Ville de Victoriaville s'associent pour la création d'une nouvelle chaire de recherche municipale pour les villes durables. Cette initiative novatrice - une première pour une ville québécoise - permettra de mettre l'expertise en recherche et développement de l'UQTR au service de la Ville de Victoriaville et de ses citoyens, pour la réalisation de projets mobilisateurs spécialement alignés sur la vision de la Ville et son plan stratégique de développement.
L'UQTR et Victoriaville créent une chaire de recherche municipale pour les villes durables

Visionner la conférence de presse

 

"La collaboration entre l’UQTR et Victoriaville en est une de longue date. En créant cette nouvelle chaire de recherche municipale, nous venons encore renforcer ce partenariat. Nous appuyons aussi la Ville dans ses nombreuses initiatives en développement durable. Cette chaire novatrice est un projet gagnant-gagnant qui profitera à la fois aux chercheurs, aux étudiants universitaires ou collégiaux et aux Victoriavillois. Elle mettra aussi en lumière toute l’importance des villes et de leurs citoyens dans la chaîne d’innovation. Victoriaville fait aujourd’hui figure de pionnière en appuyant la création de ce nouveau modèle de chaire", de commenter M. Daniel McMahon, recteur de l’UQTR.

"Le développement durable représente une force de notre région qui nous pousse sans cesse à innover. Cette opportunité de collaborer avec l’UQTR comble plusieurs besoins exprimés dans notre planification stratégique 2017-2027, soit de créer un fonds d’investissement et de soutien en recherche et développement, de soutenir l’émergence de l’offre en enseignement supérieur, renforcer les ententes et partenariats avec les établissements d’enseignement supérieur et contribuer au développement de nos propres créneaux de formation universitaire en fonction des forces de la région", indique le maire de Victoriaville, M. André Bellavance.

 

Travailler ensemble pour transiter vers des communautés plus durables

"Les villes de taille intermédiaire comme Victoriaville ont les mêmes ambitions que les grands centres urbains, mais ne disposent pas toujours des ressources requises pour mener à bien tous leurs projets de développement durable. En mettant sur pied ce nouveau modèle de chaire municipale, nous pourrons offrir l’accompagnement scientifique et technologique nécessaire à la Ville, en tenant compte des besoins spécifiques de ses citoyens et de ses entreprises et aussi des priorités de l’heure", d’expliquer le titulaire de la chaire, le professeur Simon Barnabé du Département de chimie, biochimie et physique de l’UQTR.

Directeur adjoint à la recherche et au partenariat à l’Institut d’innovations en écomatériaux, écoproduits et écoénergies (I2E3) à base de biomasse, le professeur Barnabé occupe aussi cette fonction à l’Institut de recherche sur l’hydrogène (IRH) de l’UQTR. Il est reconnu pour sa proximité avec les villes et son approche scientifique qui positionne les municipalités au coeur de l’écosystème de recherche et d’innovation.

La nouvelle Chaire de recherche municipale pour les villes durables concentrera notamment ses recherches sur l’économie circulaire, l’aménagement du territoire et l’écodéveloppement, des thématiques qui sont chères à la Ville de Victoriaville.

Ce nouveau partenariat université-ville permettra aussi d’offrir une formation spécifique aux étudiants-chercheurs de l’UQTR sur les technologies vertes et la collaboration avec les acteurs municipaux. Au terme de leur parcours universitaire, les étudiants ayant oeuvré au sein de la Chaire de recherche municipale constitueront une main-d’œuvre de choix pour Victoriaville, ses entreprises et d’autres organismes locaux.

 

Un premier investissement de 300,000$

La Chaire de recherche municipale de Victoriaville pour les villes durables sera financée par la Ville de Victoriaville ou ses sociétés locales à hauteur de 100,000$ par année, pour une période de 3 ans. Une partie de ce financement sera utilisée pour effectuer des demandes de fonds supplémentaires auprès d’organismes subventionnaires fédéraux et provinciaux.

Outre l’UQTR, la Ville de Victoriaville et la Fondation de l’UQTR, d’autres partenaires s’associeront à ce projet de chaire de recherche municipale. Il s’agit notamment de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR), du Réseau Vertech City, de la Corporation du développement durable et, éventuellement, de plusieurs regroupements ou réseaux auxquels le professeur Barnabé est associé.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)Ville de VictoriavilleChaire de recherche municipale pour les villes durablespartenariatuniversitésdéveloppement durableVictoriaville et sa régiondéveloppementformationenseignementAndré BellavanceDaniel McMahonplanification stratégiquesoutienrecherchedurableSimon Barnabééconomie circulaireinvestissementCorporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)innovation

  Fil de nouvelles