Publiée le

Le dragage du réservoir Beaudet étant jugé "inévitable", Victoriaville garde le cap

En marge du dépôt du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) rédigé en vue de la restauration du réservoir Beaudet, le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance, exprime sa satisfaction face aux conclusions du rapport, rappelant l’urgence d’agir en vue des travaux de restauration du réservoir Beaudet.
Au terme de son analyse, la commission conclut que l’apport sédimentaire dans le réservoir Beaudet provient principalement de l’érosion des berges de la rivière Bulstrode en amont.

"La démarche de consultation publique réalisée par le BAPE confirme l’adhésion de la population au projet de restauration du réservoir Beaudet. En aménageant le réservoir Beaudet, la Ville s’est dotée d’une source d’alimentation en eau potable permettant de desservir sa population. Les travaux à réaliser permettront d’assurer la pérennité de cette source d’eau. Au nom des prochaines générations et par souci de santé publique, la Ville de Victoriaville garde le cap pour assurer la vitalité sociale et économique de Victoriaville." indique le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance, en réaction au dépôt du rapport.

La Ville de Victoriaville a déjà mis en application plusieurs observations émises par le BAPE et fait preuve d’ouverture par rapport au contenu de cette étude.

Au terme de son analyse, la commission conclut que l’apport sédimentaire dans le réservoir Beaudet provient principalement de l’érosion des berges de la rivière Bulstrode en amont et que le recours au dragage de restauration dans le réservoir par la Ville de Victoriaville est inévitable et qu’il s’agit de la seule solution pour retrouver un volume utile d’eau permettant d’assurer l’approvisionnement en eau potable de la ville.

 

Le soutien financier de Québec est essentiel

La participation financière du gouvernement fédéral étant confirmée depuis plus d’un an, pour un montant de 16 millions de dollars, la Ville demeure en attente d’une confirmation d’un engagement financier équivalent du gouvernement du Québec.

"Il y a urgence d’agir! C’est une question de santé publique et de croissance économique. Nous réitérons notre demande de soutien financier auprès du gouvernement du Québec. D’importants travaux sont à réaliser dès 2021 et la participation de Québec est essentielle à leurs réalisations." a conclu le maire André Bellavance.
Tous les détails


Consulter le communiqué original Thématiques associées
réservoir Beaudetaide financièreavenirbarrageeau potableenvironnementévolutionfiltrationGouvernement du QuébecGouvernement du Canadalacpérennitépompageprise d'eaurestaurationsédimentssubventionstravauxrevitalisationAndré BellavanceBureau d'audiences publiques sur l'environnementgénérations

  Fil de nouvelles