Publiée le

Une nouvelle mesure pour favoriser encore plus l’achat local

À la suite de discussions avec la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs/Érable (CCIBFE), le Conseil municipal de la Ville de Victoriaville a pris la décision d’ajouter une clause d’achat local à son règlement sur la gestion contractuelle afin de favoriser des fournisseurs de son territoire offrant des services à qualité équivalente.
Une nouvelle mesure pour favoriser encore plus l’achat local

En 2019, la Ville de Victoriaville a accordé plus de 44,2 millions $ à 624 fournisseurs de Victoriaville, ce qui représente 69% des sommes accordées en mandat sur invitation, dont le service est disponible sur le territoire. Pour la MRC d’Arthabaska, ce montant était de 48,2 millions $.

Par cette décision, la Ville est déterminée à accroître les retombées dans la communauté. 

''La Ville de Victoriaville est déjà sensible à l’attribution de mandats à des fournisseurs locaux et régionaux. Aujourd’hui, la Ville se dote d’un nouvel outil pour accroître les retombées de ses actions dans la communauté.

L’achat local est une responsabilité collective pour soutenir les femmes et les hommes derrière les entreprises d’ici, leurs employés et leurs fournisseurs, donc à de nombreuses familles d’ici. Cette décision répond à l’un des engagements de la planification stratégique visant à se doter d’un nouvel incitatif à l’achat local et régional.'' a indiqué le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

''Nous sommes très heureux que notre invitation ait été entendue par la Ville de Victoriaville. Nous croyons fortement que nos entreprises locales peuvent offrir des services de qualité, à prix compétitifs et ainsi permettent de plus grandes retombées économiques pour notre région, déclare Robert Béliveau, président de la CCIBFE. L’achat local, c’est aussi l’affaire des municipalités.''

Cette mesure sera adoptée lors de la séance publique du 2 novembre. Elle porte sur l’ensemble des contrats dont la valeur se situe sous le seuil d’appel d’offres public, soit de 105,700$. Afin de favoriser l’achat par les fournisseurs établis sur le territoire de Victoriaville, la Ville pourra accepter, à qualité équivalente, un dépassement supérieur à la plus basse soumission de 5%. Au fil des années, la Ville de Victoriaville a toujours priorisé les fournisseurs locaux, comme les statistiques le démontrent de façon éloquente. Cependant, tant qu’il y a place à l’amélioration, le Conseil municipal se montre ouvert à de nouvelles initiatives, telle que celle proposée par la CCIBFE.

Avec les nombreux défis auxquels est confrontée notre économie, il revient à tous d’adapter ses habitudes d’achat et de favoriser les produits et services de fournisseurs de notre région.

 

Visionner la conférence de presse


Consulter le communiqué original Thématiques associées
politique de gestion contractuelleachat localcommercecommercesindustrieindustriesChambre de commerce et d'industrie des Bois-Francs et de l'Érable (CCIBFE)André BellavanceRobert Béliveauretombéesplanification stratégiquecommunautéconseil municipaléconomieéconomie localeacheter

  Fil de nouvelles