Publiée le

Victoriaville place ses drapeaux en berne en guise de solidarité pour la ville de Québec

Le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance, a demandé de placer les drapeaux en berne à la suite de l’attaque survenue dans le Vieux-Québec.
Victoriaville place ses drapeaux en berne en guise de solidarité pour la ville de Québec

Ce geste vise à exprimer la solidarité des membres du Conseil municipal, des employés municipaux et de l’ensemble de la population victoriavilloise à la suite de l’attaque ayant fait 2 décès et 5 blessés.

"On ne peut rester insensible face à de tels gestes. Il nous revient de condamner ces actes de violence. Nos pensées vont vers les gens de Québec et pour l’ensemble des personnes éprouvées par cette attaque à qui nous souhaitons offrir notre soutien. Par la mise en berne de nos drapeaux, Victoriaville tient à exprimer sa solidarité pour faire cesser de tels gestes de violence.", souligne monsieur André Bellavance, maire de Victoriaville.

Cette mise en berne des drapeaux survient à la suite d’une série d’actes de violence survenus dans les rues du Vieux-Québec dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2020.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
en bernesolidaritédrapeaudrapeauxsoutiencommunautéVille de QuébecQuébectragédievictimesconseil municipalAndré Bellavance

  Fil de nouvelles