Publiée le

Un projet innovant de la Ville de Victoriaville récompensé par le programme Visage municipal

Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) a dévoilé récemment les six récipiendaires de la première édition du programme pilote Visage municipal. Du lot, le projet « Mise en place d’une ferme algale à Victoriaville dans un contexte d’économie circulaire et d’agriculture durable » réalisé en partenariat par des équipes de chercheurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), de la Ville de Victoriaville et du Cégep de Trois-Rivières a été récompensé et profitera d’un financement de 100 000 $ pour une durée de deux ans.
Un projet innovant de la Ville de Victoriaville récompensé par le programme Visage municipal

« Victoriaville continue de se surpasser en développement durable. La collaboration et l’innovation permettent encore de faire évoluer les pratiques municipales, au profit des citoyens et entreprises de Victoriaville. Je tiens à féliciter les différents acteurs de ce projet de recherche qui permettent d’approfondir la recherche au bénéfice des générations futures. » indique le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

Le projet cité vise à mettre en place des solutions innovantes afin de réduire les coûts de la gestion des eaux usées du parc industriel de Victoriaville ainsi que des synergies locales pouvant non seulement contribuer à l'économie circulaire, mais aussi à l'agriculture durable, soit deux thématiques qui sont chères à la ville et sa région. La production de microalgues dans les eaux usées du parc industriel est proposée avec l'objectif d'utiliser la biomasse ainsi produite dans des produits d'emballage vert pour une entreprise du même parc. Des produits thermoformés et compostables pourraient effectivement être fabriqués à partir d'une pâte cellulosique mélangée à de la biomasse de microalgues.

Lancé en avril 2020, Visage municipal invite les équipes de chercheurs et chercheuses et d’acteurs du milieu municipal à s’allier dans la réalisation de projets de recherche arrimés sur les besoins des municipalités du Québec en matière de recherche et d’innovation.

La Ville de Victoriaville poursuit les efforts avec le milieu de la recherche universitaire, notamment par la création en 2020 de la Chaire de recherche municipale pour les villes durables, en collaboration avec l’UQTR et la Corporation du développement durable.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
innovationAndré Bellavancefonds de recherche du Québec - Nature et technologiesvisage municipaléconomie circulairedéveloppement durableUniversité du Québec à Trois-Rivières (UQTR)Cégep de Trois-RivièresfinancementChaire de recherche municipale pour les villes durablesrechercheeaux uséesagriculture durablemicroalguescorporation du développement durable

  Fil de nouvelles