Publiée le

La Fabrique Sainte-Victoire lance une consultation publique sur l’avenir de ses églises

Depuis plusieurs années, la paroisse Sainte-Victoire est confrontée à d’importantes difficultés financières qui compromettent son avenir : baisse des revenus, augmentation des dépenses d’entretien, détérioration des bâtiments, changements dans la pratique religieuse, etc. C’est pourquoi elle lance une consultation publique sur le futur de ses églises. Jusqu’au 25 juin, la population est invitée à s’exprimer par le biais d’un questionnaire pour inspirer le conseil de fabrique et son comité de pérennisation des églises. La première étape de la consultation vise à connaître les valeurs, les préférences de pratique et la vision des citoyens. Un dépliant informatif conçu à l’intention de ceux-ci est disponible pour consultation et le sondage peut être répondu en ligne à l’adresse vic.to/patrimoine/eglises. Les personnes qui le désirent pourront se procurer ces documents en format papier dans les églises Sainte-Victoire, Notre-Dame-de-l’Assomption et Sainte-Famille ainsi qu’à l’hôtel de ville de Victoriaville.
Sur la photo, première rangée, de gauche à droite, David Vincent, curé de la paroisse Sainte-Victoire, Samuel Dupuis-Houle, président de la Fabrique Sainte-Victoire. Deuxième rangée, de gauche à droite, Patrick Paulin, conseiller municipal du district Charles-Édouard-Mailhot et membre du Comité de pérennisation, Mélanie Pinard, conseillère en architecture et patrimoine à la Ville de Victoriaville et André Bellavance, maire de Victoriaville.

Section spéciale et sondage en ligne

Pour le président de la Fabrique Sainte-Victoire, Samuel Dupuis-Houle, cette initiative vise à doter la paroisse d’une orientation claire sur l’avenir de ses églises. « Nous sommes à la croisée des chemins et une démarche de réflexion s’impose afin d’assurer la pérennité de ces lieux patrimoniaux et historiques importants. Nous souhaitons entamer ce processus dès maintenant afin de nous donner des orientations plus précises sur l’avenir de nos bâtiments, sur les adaptations nécessaires pour la continuité de notre mission, et pour développer de nouveaux partenariats », affirme-t-il dans le dépliant informatif conçu à l’intention de la population victoriavilloise.

« Véritables témoins du développement de notre ville, nos églises font partie intégrante de notre communauté. Comme partout au Québec, les lieux de culte font face à plusieurs défis et la Ville partage son expertise pour soutenir le conseil de fabrique dans une importante réflexion sur l’avenir des églises. Que l’on soit pratiquant ou non, la population est invitée à partager ses idées pour définir un plan qui conviendra à l’ensemble de la population », indique le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

Les réponses au questionnaire seront entièrement confidentielles et les participants à la consultation courront la chance de remporter l’une des quatre cartes-cadeaux de 100 $ échangeable dans les commerces du Quartier Notre-Dame, au centre-ville de Victoriaville.

Cette consultation publique est rendue possible grâce au soutien financier du Conseil du patrimoine religieux du Québec.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
paroisse Ste-Victoireéglise Ste-Familleéglise Ste-Victoireéglise Notre-Dame-de-l'AssomptionAndré BellavanceSamuel Dupuis-Houlepatrimoineconsultationconsultation publiquepérennitéfabrique Sainte-VictoireConseil du patrimoine religieux du Québec

  Fil de nouvelles