Publiée le

Les feux de piétons partagés implantés partout dès le 5 juillet

Après une première phase d’implantation fructueuse en 2019 sur les huit feux de circulation du boulevard des Bois-Francs, nous déploierons, à compter du lundi 5 juillet 2021, les feux de piétons partagés sur tous les feux de circulation situés sur le territoire victoriavillois, exception faite de ceux sur les boulevards Arthabaska (116) et Pierre-Roux (122), lesquels sont sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec.
Les feux de piétons partagés implantés partout dès le 5 juillet

« Malgré quelques appréhensions initiales dues à l’importance du changement, l’implantation des feux de piétons partagés a eu des incidences positives. Les Victoriavillois ont accru leur vigilance aux abords des intersections où les feux sont maintenant partagés. Ces changements de comportement rendent les intersections globalement plus sécuritaires, puisque le principal facteur de risque est lié, de près ou de loin, à un comportement humain. Nous pouvons affirmer que nous sommes, de façon générale, plus prudents et courtois. C’est réellement un partage de la route que nous observons », a indiqué le maire de Victoriaville, André Bellavance.

Au terme de l’opération, les 23 feux de circulation de la Ville de Victoriaville auront un fonctionnement identique, facilitant ainsi la compréhension pour tous les usagers de la route, soit les piétons, les cyclistes, les aides à la mobilité motorisée (AMM) et les automobilistes. Pour résumer le processus, sur activation du bouton, les feux de piétons partagés offrent une priorité exclusive de 5 secondes, en début de phase, à tous les usagers autres que les automobilistes, avant que le feu soit ensuite partagé entre ceux-ci et les automobilistes.

Bien que le principal bénéfice recherché par le déploiement de feux de piétons partagés soit la sécurité des usagers en déplacement actif (ex. : piétons), ce passage en simultané de tous les usagers réduit le temps d’attente de chacun d’eux et laisse davantage de temps aux piétons pour traverser aux intersections. Un temps d’attente plus court favorise également un plus grand respect des indications, dont la traversée au moment où s’est permis de le faire. Il faut savoir que les feux de piétons s’activent uniquement lors d’une demande d’un usager plutôt que par automatisme à chaque cycle, permettant ainsi de rendre la circulation automobile plus fluide.

Nous réitérons qu’il est interdit pour un piéton de traverser une intersection en diagonale, à moins qu’il y ait un agent de la paix, un brigadier scolaire ou une signalisation qui l’autorise. Le respect de cette disposition réglementaire du Code de la sécurité routière du Québec est d’autant plus important dans le contexte des feux de piétons partagés.

En savoir plus


Consulter le communiqué original Thématiques associées
feux piétons partagéstransportcirculationfeux de circulationintersectionsécuritésécurité publiquepiétonsautomobilesvoituresprudencetraversesSûreté du QuébecPartage ton feupartage de la routeAndré Bellavanceboulevard des Bois-Francsboulevard Arthabaskaboulevard Pierre-Roux

  Fil de nouvelles