Publiée le

Victoriaville bonifie la chênaie du 150e anniversaire

10 ans après la plantation de la chênaie du 150e anniversaire de Victoriaville, la Ville de Victoriaville poursuit les plantations au mont Arthabaska et sur le territoire de Victoriaville. En 2020, une première phase de plantation de 125 arbres a été réalisée au pied du mont Arthabaska. Avec l’objectif de favoriser la biodiversité, 500 arbres de différentes variétés de chênes seront plantés d’ici 2024.
En 2011, Sophie Lambert et Caroline Pilon ont participé à la plantation de la chênaie.

La chênaie du 150e avait permis en 2011 à des familles de la région de planter 1000 petits chênes, une sorte d’arbres qui était omniprésente lors de la colonisation de la région. Cette plantation sera bonifiée au pied du mont Arthabaska.

« Bon an, mal an, Victoriaville veille à la plantation ou à la distribution de plus de 1000 arbres par des tirages à la population, lors de la naissance de nouveaux-nés grâce la politique familiale ou pour remise lors de nouvelles constructions. Cet ajout est une autre démonstration de notre volonté de verdir notre territoire et de lutter contre les changements climatiques. » indique le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

« La plantation réalisée dans le cadre des festivités du 150e anniversaire de Victoriaville a connu une belle croissance, malgré la perte de plusieurs qui ont servi de nourriture aux cerfs de Virginie. Si les plants avaient une longueur de quelques pouces lors de la mise en terre, environ 300 des arbres plantés atteignent aujourd’hui plus de 6 pieds en hauteur. Chaque année, il revient de poursuivre les plantations pour en faire bénéficier les prochaines générations. » indique la conseillère municipale qui était responsable de la participation citoyenne lors de la réalisation initiale de ce projet, madame Caroline Pilon.

Encore aujourd’hui, le nom des familles ayant participé à cette plantation est inscrit sur une plaque commémorative accessible près du stationnement Girouard (450, rue Girouard). Tel que c’était le cas pour la plantation réalisée en 2021, cette activité s’inscrit dans le cadre du programme pédagogique Un Arbre – Une Vie initié par le Centre de services scolaire des Bois-Francs et chapeauté par monsieur Yvon Camirand.

 

Plusieurs plantations d’arbres

Cette année, Victoriaville poursuit la plantation d’arbres sur l’ensemble de son territoire. Ainsi, la Ville plantera 285 arbres de différentes espèces dans les espaces publics sur le territoire, notamment dans le parc industriel (rues de l’Artisan, de la Bulstrode et de Bonaventure). L’objectif demeure de densifier le couvert forestier en milieu urbain. Ces arbres s’ajoutent aux 300 arbres à planter en façade ayant fait l’objet d’un tirage aux citoyens plus tôt cette année et à la centaine distribuée aux propriétaires de nouvelles constructions. Chacun de ces gestes permet de souligner le mois de mai, reconnu comme le mois de l‘arbre et des forêts. 


Consulter le communiqué original Thématiques associées
arbreplantationAndré BellavanceCaroline PilonSophie LamberttirageforêtMont Arthabaskachênaie150e anniversairebiodiversitéfamillepolitique familialechangements climatiquesCentre de services scolaire des Bois-Francs (CSSBF)Yvon Camirandparc industriel

  Fil de nouvelles