Publiée le

Mise en berne du drapeau de la Ville au mât principal de l’hôtel de ville lors de la fête du Canada

À l’image du gouvernement du Canada qui a procédé à la mise en berne du drapeau canadien au mât de la Tour de la Paix, la Ville de Victoriaville fera de même avec le drapeau hissé au mât principal de l’hôtel de ville pour la journée du 1er juillet 2021. Ce geste symbolique vise à profiter de la fête du Canada pour afficher le soutien de la Ville de Victoriaville envers les communautés autochtones.
Mise en berne du drapeau de la Ville au mât principal de l’hôtel de ville lors de la fête du Canada

« Nous sommes tous bouleversés par les récentes découvertes rendues publiques dans les pensionnats autochtones. Il nous revient d’avoir une pensée pour ces familles décimées. Cette réalité constatée ici au Canada représente une véritable tragédie. Ce geste symbolique vise à lancer un message d’ouverture et de dialogue, mais surtout à exprimer notre solidarité envers l’ensemble des peuples autochtones », a indiqué le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

Déjà, un moment de silence a été observé lors de la dernière séance ordinaire du Conseil municipal tenue le 7 juin dernier après une déclaration d’appui de la part du maire. Les élus tenaient ainsi à exprimer leur soutien envers les victimes des pensionnats et de leurs familles qui n’ont jamais pu leur offrir une digne sépulture.

Cette annonce s’inspire de la décision formulée par le premier ministre Justin Trudeau à savoir que le drapeau du Canada sera placé en berne au mât de la Tour de la Paix.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
mise en bernedrapeauen berneAndré BellavanceFête du Canadahôtel de villetragédiecommunautés autochtonesCanadaséance ordinaire du Conseil municipalsépultureTour de la PaixJustin Trudeau

  Fil de nouvelles