Publiée le

Lancement de la place du Parvis Saint-Christophe

La Ville de Victoriaville invite la population à découvrir la place du Parvis Saint-Christophe, une place publique estivale se trouvant sur le site de l’église Saint-Christophe d’Arthabaska, située au 40 rue Laurier Ouest.
De gauche à droite, Luc-André Verville, président de la paroisse St-Christophe, Michael Provencher, conseiller municipal du district d'Arthabaska-Ouest, Bernard Lefrançois, directeur du Centre d'innovation en ébénisterie et meuble du Cégep de Victoriaville (INOVEM) et président du CFER Normand-Maurice, Mélanie Pinard, agente de développement du patrimoine à la Ville de Victoriaville et Cyril Frazao, directeur exécutif de Nature Québec

« La place du Parvis Saint-Christophe accueillera les Victoriavillois tout l’été dans une ambiance conviviale. Cette place publique ludique et colorée se veut un lieu de rencontre pour la population et les visiteurs du vieil Arthabaska, comme le parvis de l’église autrefois. Les citoyens y auront également l’opportunité de découvrir le patrimoine culturel et religieux de la région », indique le conseiller municipal du district d’Arthabaska-Ouest, monsieur Michael Provencher.

L’objectif premier de la création d’une place publique était de mettre en valeur le monument historique que constitue l’église Saint-Christophe d’Arthabaska et son site patrimonial, qui comprend également le cimetière et le presbytère de la paroisse. La Ville considérait important d’impliquer ses citoyens. C’est pourquoi elle a tenu des consultations publiques en 2019 avec l’aide de Nature Québec. Ensemble, la municipalité, la Fabrique St-Christophe-d’Arthabaska et la population victoriavilloise ont décidé de mettre l’accent sur les arts et la culture dans le cadre de la réalisation de la place du Parvis. Une activité de médiation culturelle produite en collaboration avec le Musée Laurier est prévue au mois d’août pour renouveler l’implication citoyenne dans le projet.

Le design de la place publique s’inspire de l’environnement immédiat de l’église et des œuvres du peintre Suzor-Coté. Sur place, on retrouve des pergolas ombragées pour se détendre au frais, un banc sculptural évoquant le tracé de la rivière Nicolet, telle que représentée dans les tableaux de Suzor-Coté, ainsi que des panneaux d’interprétation pour se familiariser avec l’histoire de l’église, de sa paroisse et des artistes qui l’ont fréquentée.

La place du Parvis Saint-Christophe constitue une réalisation innovatrice en matière de développement durable. En effet, la majorité des matériaux utilisés lors de la conception de la place publique ont été recyclés ou réutilisés afin de limiter l’empreinte écologique du projet.

« Nature Québec est fière de participer à la vision de la Ville de Victoriaville en matière de développement durable et de mise en valeur d'un site patrimonial. Ces derniers mois nous ont démontré encore plus le besoin d’avoir accès à des milieux de vie propices à la marche et la socialisation. Par l’aménagement participatif d’une place publique et de la renaturalisation d'un milieu minéralisé, la Ville aura entre ses mains les meilleurs outils pour permettre à sa population de s’adapter aux différentes crises que nous traversons aujourd’hui », affirme Cyril Frazao, directeur exécutif de Nature Québec. Cette organisation coordonne le programme Milieux de vie en santé dont a bénéficié la Ville de Victoriaville dans le cadre de ce projet.

Milieux de vie en santé est un programme financé en partie par le Fonds Vert dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec. Coordonné par Nature Québec, l’objectif du programme est de démontrer les bienfaits des îlots de fraîcheur sur la santé par des projets de verdissement des espaces urbains. Milieux de vie en santé travaille avec les clientèles municipales et institutionnelles, ainsi qu’avec les populations les plus vulnérables aux changements climatiques. Pour plus d’informations, visitez le www.milieuxdevieensante.org

La réalisation de la place du Parvis Saint-Christophe n’aurait pas pu être possible sans l’implication des généreux partenaires de la Ville de Victoriaville. On compte parmi ceux-ci Nature Québec, la Corporation du développement durable, l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie, le centre d’Innovation en ébénisterie et meuble du Cégep de Victoriaville (INOVEM), le CFER Normand-Maurice, Tiges 4 Saisons et la Société du Musée Laurier.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
Parvisconsultationégliseéglise St-Christophe-d'ArthabaskaMichael ProvencherPlace publiqueVieil-Arthabaskamonument historiqueNature QuébecMusée Lauriermédiation culturelleMarc-Aurèle de Foy Suzor-Cotécorporation du développement durableÉcole nationale du meuble et de l'ébénisterieCentre d'innovation en ébénisterie et meubleCégep de VictoriavilleInovemCFER Normand-MauriceTiges 4 Saisons

  Fil de nouvelles