Publiée le

Victoriaville en marche pour faciliter la mise en chantier de services de garde

Avec l’annonce récente du Gouvernement du Québec visant à créer 37 000 places subventionnées en service de garde au Québec, le maire Antoine Tardif a formé un comité pour faciliter l’ajout de places en services de garde éducatifs à l’enfance à Victoriaville. Cette initiative représente une action concrète pour combler un besoin exprimé par les familles, mais également par les employeurs ayant plusieurs postes à combler.
Victoriaville en marche pour faciliter la mise en chantier de services de garde

« La rareté des places en services de garde est une réalité qui nous concerne tous. Chacun a son rôle à jouer pour combler ce besoin. Au nom de la Ville de Victoriaville, j’ai mandaté des ressources clés dans ce dossier pour former un comité mobilisé pour soutenir les projets des promoteurs afin qu’ils puissent voir le jour rapidement. Je suis très fier de l’équipe rassemblée pour aider les jeunes familles » indique le maire de Victoriaville, Antoine Tardif.

Des objectifs clairs

Initié par le maire Antoine Tardif, le comité sera piloté par Annie Verreault, coordonnatrice aux commerces et services à la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région. Afin de l’appuyer, le comité a mobilisé Marie-Eve Croteau, coordonnatrice du regroupement Pro-Enjeux, Jean Demers, directeur par intérim du Service de la gestion du territoire et du développement durable à la Ville de Victoriaville, et Martin Dubé, conseiller régional au développement du réseau du ministère de la Famille. Ensemble, les membres du comité se sont fixé trois objectifs clairs :

  • accompagner les promoteurs dans l’implantation ou l’agrandissement de services de garde,
  • soutenir les promoteurs dans la création d’installations temporaires durant la construction des installations permanentes et
  • favoriser les rapprochements et le maillage entre les promoteurs en services de garde et différents partenaires du milieu. 

Déjà, des démarches ont été réalisées auprès des bureaux des députés fédéral et provincial Alain Rayes et Eric Lefebvre. Ceux-ci seront également partie prenante du comité afin de pouvoir agir ensemble sur des solutions dans ce dossier.

« Nous allons avoir besoin de tout le monde et je souhaite que Victoriaville soit une des premières villes au Québec à combler les besoins de ses familles pour des places en services de garde. Pour y arriver, nous serons en mode solution et nous ferons preuve d’innovation » indique le maire Antoine Tardif.

Dès maintenant, les promoteurs et personnes ayant des projets permettant l’ajout de places en services de garde éducatifs à l’enfance à Victoriaville peuvent prendre contact avec Annie Verreault, par téléphone (819-758-3172 poste 235) ou courriel.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
service de gardefamilleAntoine Tardifministère de la FamilleCorporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)Pro-Enjeuxdéputé

  Fil de nouvelles