Barrage Zachée-Langlais

Travaux prévus pour le retour à l'état naturel de la rivière Nicolet

 

Historique du barrage

1853: Construction initiale

En 1853, un premier barrage est bâti pour servir les moulins à scie situés en bordure de la rivière Nicolet. Ce barrage est emporté par la crue des eaux en 1934.

 

1935: Construction du second barrage

L’année suivante, la Ville de Victoriaville signe un bail de 50 ans avec le gouvernement fédéral pour lui permettre de construire, maintenir et exploiter un barrage sur la rivière Nicolet. Le concepteur du barrage est M. Zachée Langlais. Le comité de toponymie attribuera son nom au barrage en 2006.

En 1936, la Ville se dote de plans permettant d’ériger et de maintenir un mur de protection pour empêcher les eaux de la rivière Nicolet d’endommager les berges de cet endroit.

 

Années '60: Boulevard Jutras à proximité

Dans les années 60, le boulevard Jutras est aménagé en bordure de la rivière Nicolet. 

À la suite de différentes inondations de la rivière, des rapports suggèrent dès 1972 "d’envisager la possibilité d’écrêter le barrage (…) ce qui pourrait avoir pour effet d’atténuer les inondations dans le secteur du boulevard Jutras."

 

Années 2000: Étude et réfection

Au début des années 2000, la Ville effectue des demandes d’aide financière pour la réfection du barrage. Elle réalise une étude portant sur la sécurité des barrages et une étude hydrologique et hydraulique du barrage.

En 2009, la Ville procède à la réfection des berges et du mur de gabions en amont du barrage Zachée-Langlais.

 

Des travaux s'imposent

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) exige la réfection du barrage au plus tard le 31 décembre 2018.

 

Le barrage, actuellement

Le barrage Zachée-Langlais, avant les travaux

 

Aujourd’hui âgé de plus de 80 ans, le barrage Zachée-Langlais est rendu à la fin de sa vie utile. Au fil des années, différents épisodes d’inondations ont été enregistrés, impliquant l’investissement de la Ville dans l’aménagement d’un mur de soutènement.

Au printemps, des travaux préventifs de fragilisation du couvert de glaces doivent être réalisés régulièrement pour réduire l’impact de la fonte rapide au printemps.

La réparation intégrale du barrage nécessiterait un investissement de 2,2 millions de dollars, et ne corrigerait pas les problèmes actuellement rencontrés:

  • Présence d'un rappel mortel: danger pour la sécurité
  • Envasement: les sédiments s'accumulent sur une grande surface au lieu d'être transportés
  • Manque d'oxygénation du cours d'eau
  • Modification du paysage
  • Mauvaise qualité de l'eau
  • Fonte des glaces destructrice, surtout pour les berges

 

Mise en contexte de la situation actuelle du barrage Zachée-Langlais
La réparation intégrale du barrage nécessiterait un investissement de 2,2 millions de dollars, et ne corrigerait pas les problèmes actuellement rencontrés.

 

Travaux prévus et bénéfices

Le barrage Zachée-Langlais, après les travaux

 

Plutôt que de procéder à une reconstruction, le Conseil municipal choisit d'abaisser le barrage de 1,5 mètres afin de revitaliser la rivière et les berges. Une occasion de mettre en valeur un milieu naturel tout en redonnant un état naturel à la rivière.

En agissant ainsi, la Ville de Victoriaville modifie le classement du barrage établi par le MDDELCC, passant d’un barrage à "forte contenance" à un barrage à "faible contenance".

En plus de constituer une option substantiellement moins coûteuse (550,000$ au lieu de 2,2 millions $), elle répond aux critères du développement durable, offrant plusieurs avantages sur le plan économique, environnemental et social:

  • Environnemental
    • Écosystème équilibré
    • Réduction de l’envasement par l'augmentation de la vitesse d'écoulement dans le réservoir
    • Oxygénation de l’eau par l’aménagement de seuils créant du mouvement en rivière
    • Eau saine avec l'ajout de seuils en amont
    • Vie aquatique de meilleure qualité
    • Rétablissement de la libre circulation des poissons
  • Économique
    • Réalisation de travaux à coût inférieur
    • Subventions gouvernementales disponibles pour l’aménagement de seuils
    • Attrait récréotouristique amélioré
    • Diminution des risques d’inondations
  • Social
    • Meilleur accès au cours d’eau
    • Rappel plus sécuritaire en cas de chute au pied du barrage
    • Diminution de l’impact des glaces

 

Au final, la rivière retrouve l'état naturel qu'elle présentait avant le développement urbain.

 

Sommaire des travaux prévus et des avantages apportés
Bénéfices du projet de réfection du barrage Zachée-Langlais

  

2 phases de travaux

Aperçu de la transformation de la rivière Nicolet entre 2018 et 2020
Le scénario retenu comporte 2 phases, réparties sur un horizon de 3 ans.

 

Phase 1: Août 2018

Cette phase prévoit l’abaissement du barrage de 3 mètres à 1,5 mètres.

En diminuant le niveau d'eau dans le réservoir en amont du barrage, les risques potentiels reliés aux inondations et au morcellement des glaces lors du dégel printanier seront réduits.

De plus, la rivière deviendra plus favorable à la vie aquatique et offrira, pour les résidents, un meilleur accès récréotouristique au cours d’eau.

 

Phase 2: 2020-2021

Aménagement de seuils dans la rivière Nicolet
La Ville de Victoriaville aménagera des seuils directement dans la rivière. Le nombre et la position exacte des seuils de l'aménagement final différeront fort probablement du croquis.

 

Qu'est-ce qu'un seuil?

Il s'agit d'une structure de retenue ou d'un petit barrage déversant, utilisé généralement pour élever le niveau d'une rivière, ce qui diversifie l'habitat aquatique.

Les avantages d'un tel aménagement:

  • Crée du mouvement dans l'eau et oxygène la rivière;
  • Favorise la vie aquatique, par la création de zones de fort courant et de fosses profondes;
  • Favorise l'emplacement d'activités;
  • Modifie le niveau de l'eau et crée des plages dans le littoral.

Le délai de 2 ans est nécessaire afin de permettre à la rivière de retrouver son état naturel et, ainsi, de bien intégrer ces nouveaux seuils dans le nouveau parcours de la rivière.

La Ville prévoit également l'ajout d'un aménagement terrestre original pour embellir cette partie du parc Terre-des-Jeunes.

À terme, les travaux réalisés permettront de mieux intégrer le cours d’eau au parc Terre-des-Jeunes.

Thématiques associées
parc Terre-des-JeunesTerre-des-Jeunesbarragebarrage Zachée-Langlaisrivière Nicoleteauviaduc