Nids-de-poule

Qui dit arrivée du printemps dit arrivée des nids-de-poule, ces trous provoqués par le gel et le dégel de l’eau provenant de la fonte de la neige et de la pluie, qui s’infiltre dans la chaussée.

Chaque année, nos travailleurs de la voirie s’affairent à colmater les nids-de-poule provoqués par les multiples périodes de dégel survenues durant l’hiver.

Il est possible de signaler les réparations à effectuer en complétant le formulaire en ligne.

Signaler un nid-de-poule

Nous priorisons les grandes artères et les secteurs problématiques signalés par nos citoyens. Pour nous aviser d'un nid-de-poule jugé dangereux, vous pouvez également nous rejoindre par téléphone au 819-758-1571.

 

Jusqu'à 500 colmatages par jour

Camion dédié au colmatage des nids-de-poule par injectionSi deux équipes sont affectées durant toute l’année pour accomplir ces tâches lorsque les conditions le permettent (lors de redoux en hiver, par exemple), le Service des travaux publics double ses effectifs en place dès l'arrivée du printemps, où 4 équipes s'affairent à colmater les nids-de-poule à temps plein.

En déployant ces effectifs, nous avons la capacité de boucher jusqu'à 500 trous par jour.

Lorsque la chaussée est sèche, ces opérations consistent à nettoyer l’intérieur des nids-de-poule et à les boucher en appliquant de l’asphalte tiède. Au moment jugé opportun, un camion par injection s’ajoute aux équipes en place et circule sur les principales voies de circulation de la ville pour réparer de manière permanente un plus grand nombre de nids-de-poule.

 

Comment se forment-ils?

Étape 1: Les fissures

Des fissures se forment et brisent l’étanchéité de l’asphalte.

 

Étape 2: Infiltration d'eau

L’eau s’infiltre sous la chaussée et fragilise la fondation.

 

Étape 3: Le gel

En hiver, l’eau infiltrée gèle et augmente de volume, exerçant une pression sur la couche de revêtement.

 

Étape 4: Le dégel

Lorsque l’eau dégèle, elle reprend son volume normal. La chaussée se réajuste, mais elle devient moins résistante aux charges.

 

Étape 5: La circulation

La circulation et le poids des véhicules, notamment des camions, affaibliront considérablement la chaussée là où il y a eu infiltration d’eau.

 

Étape 6: Et voilà!

Le passage répété des véhicules sur la chaussée affaiblie causera son affaissement, créant des trous qui s’agrandiront tant qu’ils ne seront pas réparés.


Source: Ville de Québec

Thématiques associées
nids de poulenids-de-poulecolmatagetravaux routiershiverprintempstransportvoituressécuritéruescirculationvoirieréparationtravaux publicsasphaltagetrouschaussée