Publiée le

Une recette de béton toute spéciale pour la conception d'un trottoir au Colisée Desjardins

Un projet collaboratif environnemental et 3RV a permis de couler un trottoir, en façade du Colisée Desjardins de Victoriaville, conçu à partir de béton mélangé à de la peinture au latex récupérée, de la poudre de verre ainsi que du verre recyclé.
 Une recette de béton toute spéciale pour la conception d'un trottoir au Colisée Desjardins

Un beau travail de collaboration, établi entre autres entre la Ville de Victoriaville, Laurentide re-sources, Éco-peinture et Synergie Victoriaville et sa région, a permis la coulée d’un trottoir à l’avant du Colisée Desjardins. La particularité de cette nouvelle allée est que le béton utilisé est mélangé à de la peinture au latex récupérée et à de la poudre de verre.

"Nous sommes à effectuer un banc d’essai en façade du Colisée permettant au Service des travaux publics d'évaluer l'intérêt ou non d’utiliser ce même processus à d'autres trottoirs de la municipalité. L’expérience a déjà été effectuée à Sorel-Tracy en 2016 avec des résultats intéressants.

L'ajout de peinture au latex dans le béton est documenté dans la littérature technique comme améliorant la résistance du béton aux cycles de gel/dégel et aux sels de déglaçage, cela sans réduire sa résistance à la compression. C’est donc un autre beau projet de développement durable mis de l’avant ici-même, à Victoriaville", précise le maire, monsieur André Bellavance.

Concrètement, l'ajout de peinture au latex et de poudre de verre dans le béton se fait à l'usine de béton lors de l'entrée dans la bétonnière des matériaux nécessaires à la fabrication dudit ciment. Sur le site de la coulée, soit au Colisée Desjardins, le chantier ressemble à une coulée normale.

Au terme du processus, l'apparence du béton sera méconnaissable à une recette traditionnelle. L’allée a été coulée en cinq sections qui intègrent différentes proportions de peinture au latex récupérée et de poudre de verre. Des plaques seront installées sous peu pour identifier chacun de ces segments.

Il faut savoir que la poudre de verre permet de réduire la quantité de la poudre de ciment à ajouter au mélange de béton, permettant ainsi d’économiser sur son coût de fabrication. Quant à l'idée de mélanger de la peinture récupérée au béton, elle provient d’un projet de recherche du Centre de Transfert technologique en Écologie Industrielle de Sorel-Tracy (CTTÉI) financé par Laurentide re-sources et Éco-peinture.

L’entreprise Laurentide re-sources collecte et remet en marché la peinture rapportée en quincaillerie ou à divers points de dépôt municipaux par les citoyennes et citoyens, alors qu’Éco-peinture finance le programme de récupération de peinture au Québec.

Messieurs David Verville, chargé de projet pour Synergie Victoriaville et sa région, Serge Cyr, directeur du Service de l’environnement à la Ville de Victoriaville, Michel Lachapelle, directeur du Service des travaux publics, et madame Julie Gendron, chef de laboratoire au CTTÉI, ont tous œuvré conjointement à réaliser ce projet d’économie circulaire.

 

Synergie Victoriaville et sa région, une logique d’économie circulaire

Synergie Victoriaville et sa région est une initiative de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CLD) (CDEVR (CLD)) et le CFER Normand-Maurice consistant à créer des opportunités d’affaires à partir de résidus industriels.

Il s'agit en fait d'un projet qui s'inscrit dans une logique d'économie circulaire. "Synergie Victoriaville et sa région œuvre à identifier des opportunités d’échanges entre les entreprises et à stimuler la mise en place ou le prototypage de nouveaux produits à partir de résidus industriels. Le cas de ce banc d’essai en façade du Colisée Desjardins en est un parfait exemple.

Je tiens d’ailleurs à remercier tous les partenaires qui permettent la mise en place de ce projet", mentionne monsieur David Verville, chargé de projet chez Synergie Victoriaville et sa région, qui a permis de rassembler les collaborateurs et de coordonner la conception de ce trottoir.

Toute entreprise située au sein de Victoriaville et sa région qui désire participer à un projet semblable n’a qu’à communiquer auprès de monsieur David Verville à dverville@cfernormandmaurice.ca ou encore au 819 758-4138, poste 250. Il est aussi possible d’obtenir plus d’information par le biais du site Web.

Thématiques associées
bétonColisée DesjardinscollaborationdégelenvironnementessaipeinturerécupérationrecyclagetrottoirsVille de Victoriaville

  Fil de nouvelles