Publiée le

Des épiciers joignent le mouvement Hop la Ville pour suggérer des aliments vedettes

Des épiciers de Victoriaville joignent le mouvement Hop la Ville afin de cibler et de promouvoir trois aliments santé vedettes à tous les mois. Des fiches-conseils seront installées à compter du mois de mars afin de faire découvrir ou d’enrichir les connaissances de la population sur des produits qui contribuent à maintenir une saine alimentation. Ces derniers seront d’ailleurs identifiés d’une pastille Hop la Ville.
L’initiative Aliment vedette présente trois nouvelles offres santé par mois dans les marchés d’alimentation participants et sur le Web. Une occasion parfaite de découvrir ou redécouvrir diverses façons d’apprêter un fruit, un légume, une herbe, une légumineuse, etc.

Il sera possible d’obtenir des trucs de conservation, des techniques de cuisine et des renseignements sur les bienfaits de chaque aliment vedette. Les trois premiers produits mis en valeur pour le mois de mars seront l’endive, la laitue en serre et les flocons d’avoine.

"L’initiative Aliment vedette s’ajoute aux autres projets du volet alimentation mis de l’avant par le mouvement pour faciliter la sélection de choix sains et équilibrés des citoyennes et citoyens. Je tiens d’ailleurs à remercier et féliciter les marchés d’alimentation, soit la Coopérative La Manne Épicerie santé, Escompte fruits et Cie, le Marché IGA Bellevue, Metro Plus Pierre James et le Supermarché IGA extra Raymond Martin inc., de participer à cette initiative qui valorise notre Santé urbaine", s’exclame le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

À noter qu’en plus des fiches-conseils se trouvant dans les épiceries participantes, il est possible de consulter l’information en ligne.

Découvrir les aliments vedettes

 

Aliment vedette s’ajoute entre autres aux menus Coups de coeur dans les restaurants, aux collations Hop dans les machines distributrices et aux offres de formation en horticulture à des fins alimentaires.

"Les épiciers sont de toute évidence des acteurs incontournables lorsqu’il s’agit de promouvoir des choix alimentaires sains. Plus les marchés d’alimentation, les organismes et les différents acteurs de la communauté joindront le mouvement Hop la Ville, plus la population sera sensibilisée aux bienfaits de l’activité physique, d’un mode de vie équilibré et bien entendu d’une bonne alimentation.

Je tiens d’ailleurs à remercier le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS) pour sa participation dans la sélection des aliments et dans la divulgation d’informations pertinentes", mentionne monsieur Marc Morin, conseiller municipal et président du mouvement Hop la Ville – Saines habitudes de vie.

Hop la Ville, c'est quoi?

 

Lancement des Aliments vedette Hop la Ville
Déjà 5 épiciers de Victoriaville ont joint l’initiative Aliment vedette du mouvement Hop la Ville afin de faire découvrir ou d’enrichir les connaissances de la population sur des produits qui contribuent à maintenir une saine alimentation.

On retrouve, de gauche à droite, monsieur André Bellavance, maire, mesdames Christine Saint-Pierre, directrice du Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire, et Marie Pier Genois-Gélinas, chargée de projet, accompagnées de messieurs Raymond Martin, propriétaire du Supermarché IGA extra Raymond Martin inc. et participant du projet, Marc Morin, conseiller municipal et président du mouvement, ainsi que madame Angèle Martin-Rivard, nutritionniste au CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec.

 

Origines du mouvement Hop la Ville

C’est en janvier 2015 que le Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire de la Ville de Victoriaville crée le concept Hop la Ville.

Ce dernier vise à sensibiliser la population aux bienfaits d’un mode de vie sain et équilibré par le biais de sphères du mouvement.

Au moins une fois par mois, une journée d’activités gratuites est organisée pour permettre aux résidantes et résidants de tous les âges de partager de bons et de beaux moments de santé.

"Les villes investissent massivement pour améliorer la qualité de leurs infrastructures. Or, il leur revient également d’investir dans la santé de leurs citoyens en favorisant l’accessibilité de leurs infrastructures. À l’image du développement durable, la santé doit devenir un enjeu collectif", conclut monsieur Bellavance.

Thématiques associées
alimentationalimentsAliments vedettesconservationcuisineépiceriefines herbesfruitsHop la Villelégumeslégumineusesmangersaine alimentationsantétrucs

  Fil de nouvelles