Publiée le

Victoriaville inaugure le passage pour piétons en l'honneur de Maurice Barbin

La Ville de Victoriaville, en collaboration avec la Légion royale canadienne, a procédé le 27 avril 2019 à l’inauguration du passage pour piétons nommé en l’honneur de monsieur Maurice Barbin, décédé en 2015. Monsieur Barbin était médaillé de la Deuxième Guerre mondiale, ancien combattant de la Normandie et a habité plus de 60 ans à quelques maisons de ce passage pour piétons.
M. André Bellavance, maire de Victoriaville, M. Michel Tremblay, président de la Légion Royale Canadienne, M. Alexandre Côté, conseiller municipal, et M. Adam Sévégny, attaché politique du débuté Eric Lefebvre, ont inauguré le passage pour piétons Maurice-Barbin en présence de la femme de M. Barbin, Mme Jeanne Beaupré, de ses enfants. Le passage Maurice-Barbin est situé derrière le garage municipal, entre les rues de Bigarré et Vanier.

Le Passage Maurice-Barbin est situé à l’extrémité de la rue Vanier, derrière le bâtiment abritant le garage municipal au 400, rue de Bigarré à Victoriaville. Une plaque commémorative y est installée afin que tous se rappellent l’apport important de monsieur Barbin pour notre région.

"Afin de reconnaître l’apport inestimable de monsieur Barbin à la vie de sa communauté, la Ville de Victoriaville, sous la recommandation de la Légion royale canadienne et de la famille Barbin, désigne ce passage pour piétons Passage Maurice-Barbin. Ce grand homme marquera l’histoire de Victoriaville et nous sommes fiers de pouvoir honorer sa mémoire." a souligné monsieur André Bellavance, maire de Victoriaville.

Reconnu pour son dévouement, non seulement envers son pays, mais aussi envers son quartier, Monsieur Maurice Barbin (1922-2015) a toujours été très impliqué. Il fut, entre autres, responsable du programme de protection du voisinage et membre de la garde d’honneur de la paroisse Sainte-Victoire.

Conjoint de madame Jeanne Beaupré et père de sept enfants, il aura travaillé trente-quatre ans à la manufacture Rubin Brothers. À sa retraite, il consacra beaucoup de temps au Centre pour handicapés physiques des Bois-Francs. Grâce à son excellent sens de l’humour, il a toujours suscité un sourire sincère chez les gens qui l’entouraient.

Les élus de la Ville de Victoriaville, les représentants de la Légion royale canadienne et la famille de monsieur Maurice Barbin s’étaient réunis pour procéder au dévoilement de la plaque commémorative reconnaissant le dévouement et l’honneur de ce dernier.

Thématiques associées
Maurice Barbinpassagetoponymieaccès piétonnierspiétonsDeuxième Guerre MondialeNormandierue Vaniergarage municipalplaque commémorativeLégion Royale Canadiennemémoirevétéransimplicationdévouementparoisse Ste-VictoireRubin BrothersCentre pour handicapés physiques des Bois-Francsanciens combattants

  Fil de nouvelles