Publiée le

Des livres et des jeux en liberté dans des parcs de Victoriaville

Les enfants qui se rendront au parc du réservoir Beaudet et celui situé dans un quartier résidentiel du centre-ville, soit le parc Fréchette, pourront dès maintenant avoir accès à une boîte à jouets. Ces coffres, gratuits et accessibles en tout temps, contiennent du matériel afin que tant les adultes que les enfants puissent se divertir librement.
Des jeux en liberté se trouvent dès maintenant dans les parcs du réservoir Beaudet et Fréchette. Ces boîtes disponibles gratuitement contiennent du matériel afin que petits et grands puissent se divertir librement et gratuitement. On aperçoit, de gauche à droite, monsieur Vincent Houle, enseignant au CIFIT, mesdames Stéphanie Rivard, chargée de projet pour le mouvement Hop la Ville, Jessica Dessureault, chargée de projet pour les politiques familiales, et Véronique Audy, représentante de la MRC d’Arthabaska, monsieur André Bellavance, maire de Victoriaville, madame Chantal Moreau, conseillère municipale, ainsi que mademoiselle Juliette Verville, élève de l’école Saint-David, lors de l’annonce officielle du projet pilote.

"La Santé urbaine est primordiale sur le territoire de Victoriaville et ces jeux en liberté devraient permettre à la population de bouger davantage. En fait, il s’agit d’un projet pilote qui, s’il connaît le même succès que dans d’autres municipalités du Québec, pourrait prendre de l’expansion dans les prochaines années", mentionne le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

Il faut savoir que ces coffres de jeux en libre-service contiennent du matériel sportif et de divertissement qui ont été suggérés par des élèves de cinquième et sixième année de niveau primaire. On y retrouve notamment une variété de ballons, de raquettes de badminton, une corde à sauter, un dé géant, etc. Le projet vise à rendre le loisir accessible. Il s’agit aussi d’un levier pour stimuler la créativité et encourager les enfants et les parents à jouer ensemble.

Les résidentes et résidents qui jouent dans ces parcs sont invités, s’ils le désirent, à bonifier le contenu du coffre en y déposant des jouets en bon état. Le respect du matériel et des règles d’utilisation sont évidemment de mise.

"Nous tenons à remercier les organisatrices du projet, ainsi que monsieur Vincent Houle, enseignant au Centre intégré de formation et d'innovation technologique (CIFIT), qui a conçu les coffres et ont été assemblés par ses élèves. Ils ont aussi été décorés de belle façon par deux artistes d’ici, soit madame Vicky Lafond et monsieur Miguel Leblanc. En y apposant leur signature respective, ils ont personnalisé ces coffres pour en faire des objets uniques. Il ne me reste plus qu’à inviter les familles à venir voir ce que contiennent ces boîtes et à s’amuser dans nos espaces verts", ajoute le maire de Victoriaville.

Ce projet, réalisé de concert avec la Politique familiale et le mouvement Hop la Ville, est rendu possible grâce à la collaboration de la MRC d’Arthabaska.

 

Victoriaville rejoint le réseau Artha-Livres

La Ville de Victoriaville a annoncé qu’elle joignait le réseau Artha-Livres.
La Ville de Victoriaville a annoncé qu’elle joignait le réseau Artha-Livres. Une boîte à livres se trouve à l’extérieur au parc du réservoir Beaudet. Madame Marie-Ève Croteau, représentante de la Table de concertation Enfance-Famille d’Arthabaska, a inauguré cette boîte en compagnie du maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance, ainsi que mesdames Jessica Dessureault, chargée de projet pour les politiques familiales, Véronique Audy, agente de développement culturel à la MRC d’Arthabaska, André-Anne Laberge, artiste, et la conseillère municipale Chantal Moreau.

 

En cohérence avec sa vision stratégique visant à soutenir la persévérance scolaire et la réussite éducative, la Ville de Victoriaville a annoncé qu’elle avait joint le réseau Artha-Livres, initié par la Table de concertation Enfance-Famille d’Arthabaska et ses partenaires et soutenu financièrement par la Table régionale de l’éducation Centre-du-Québec (TRECQ) et le gouvernement du Québec.

Pour ce faire, une boîte à livres a été installée au début de la saison estivale au parc du réservoir Beaudet. "Cet endroit se veut très fréquenté par les familles! Petits et grands peuvent y trouver des livres destinés pour tous les âges. Ce projet est un mouvement d’éveil à la lecture chez les enfants et de promotion de la lecture chez les parents de jeunes enfants, la littératie constituant l’un des facteurs les plus importants de la réussite scolaire. Je souhaite donc la bienvenue à Victoriaville dans le mouvement et invite les gens à troquer leurs livres dans ce lieu champêtre", souligne madame Marie-Ève Croteau, représentante de la Table de concertation Enfance-Famille d’Arthabaska.

À noter que ladite boîte a été conçue par une étudiant de INOVEM, le Centre d’innovation en ébénisterie et meuble du cégep de Victoriaville, et fabriquée par des élèves de PRISE, une entreprise de réinsertion sociale. Elle a enfin été décorée par des participants du club de lecture TD, dans le cadre d’un projet de médiation culturelle avec l’artiste Andrée-Anne Laberge.

Thématiques associées
Semaine Artha-LivresCulture d'iciculturejeuxfamillesfamillesHop la VillehoplavilleMRC d'Arthabaskaréservoir Beaudetparc Fréchetteboîte à jouetsjouetsdivertissementlivrelivrespolitique familialeJeux en libertéréseau Artha-LivresTable de concertation Enfance-Famille d'ArthabaskaGouvernement du Québecclub de lecturemédiation culturelleAndrée-Anne LabergeTable régionale de l'éducation du Centre-du-Québec (TRECQ)Chantal Moreau

  Fil de nouvelles