Publiée le

Un monument pour le grand Jean Béliveau

En présence de la famille de monsieur Jean Béliveau, le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance, a dévoilé un monument en hommage au grand Jean Béliveau. Ce monument marque la dernière étape des travaux de mise à niveau du parc du même nom, soit Jean-Béliveau. Un panneau commémoratif a également été dévoilé, permettant de perpétuer le lien spécial unissant la ville de Victoriaville et ce leader arborant le numéro 4.
Un monument pour le grand Jean Béliveau

"Jean Béliveau est une légende dont la renommée représente une source d’inspiration pour plusieurs générations. Au cours de sa vie, il a été un formidable ambassadeur pour notre ville et il était important de perpétuer sa mémoire en attribuant son nom à un parc situé à quelques pas de l’endroit où il a appris à patiner.

Ce geste marque une façon de le remercier pour sa grande générosité envers Victoriaville, mais également pour faire connaître ce lien spécial qui unissait Victoriaville et Jean Béliveau", a indiqué le maire André Bellavance.

Sportif accompli, Jean Béliveau s’est imposé comme un modèle par ses valeurs d’engagement, de respect, de détermination et d’intégrité. Les visiteurs peuvent dès maintenant observer un nouveau monument réalisé par les sculpteurs Jules Lasalle et Annick Bourgeau.

La production du bronze a été confiée à la Fonderie Inverness. À ses pieds, une citation célèbre a été inscrite, soit "Le talent est un cadeau, mais le succès ne vient qu’avec le travail.".

Le monument en hommage au grand Jean Béliveau a été inauguré à Victoriaville le mercredi 4 décembre 2019
Le monument en hommage au grand Jean Béliveau a été inauguré à Victoriaville le mercredi 4 décembre 2019. On aperçoit, de gauche à droite, monsieur Yvon Lambert, ancien joueur du Canadien de Montréal, madame Hélène Béliveau, fille de monsieur Béliveau, madame Élise Béliveau, conjointe de monsieur Jean Béliveau, monsieur André Bellavance, maire de Victoriaville, et monsieur Réjean Houle, ancien joueur et président de l’Association des Anciens Canadiens. Voir toutes les photos de l'événement

 

Un lien particulier avec Victoriaville

Arrivé à six ans à Victoriaville, Jean Béliveau y grandit et apprit à patiner. Il a d’ailleurs effectué ses premiers coups de patin près de la maison familiale, située au 241, rue Notre-Dame Est, soit à quelques pas du présent parc.

En plus d’avoir fréquenté l’école Saint-David et l’Académie Saint-Louis-de-Gonzague, chez les Frères du Sacré-Cœur, il termina ses études au Collège de Victoriaville. Victoriaville se souvient de la grande générosité de monsieur Béliveau, notamment par ses multiples implications comme le tournoi de golf Jean-Béliveau, devenu au gré des années le tournoi Béliveau-Perreault, venant en aide à de jeunes athlètes dans le besoin, ainsi que la campagne de financement à l’origine de la construction de la piscine Édouard-Dubord.

En savoir plus sur Jean Béliveau

 

Un parc à l’effigie du hockey

Les travaux réalisés au parc Jean-Béliveau ont permis d’ouvrir le parc sur la rue Saint-Jean-Baptiste. Prenant la forme de sillons de patins, un trottoir a été aménagé pour maintenir le lien piéton entre les rues Notre-Dame Est et Saint-Jean-Baptiste. Des modules de jeux ont été ajoutés, soit une glissoire et une jungle de bâtons pour mieux servir les familles du secteur.

Enfin, du mobilier urbain a été ajouté, soit des tables de pique-nique suffisamment grandes pour accueillir une équipe de hockey, des bancs, des supports à vélo, un éclairage d’ambiance et un mur de graffitis. À noter que ces travaux ont été réalisés avec le souci de préserver et de mettre en valeur les arbres majestueux du parc.

En savoir plus sur le parc


Consulter le communiqué original Thématiques associées
Jean Béliveauinaugurationhonneurhommageparc Jean-Béliveauhockeyparc VictoriastatuemonumentsportsFonderie Invernessvaleursbronzerue St-Jean-Baptistemodules de jeuxglissadefamillesmobilier urbaingraffitissouvenirs

  Fil de nouvelles