Publiée le

Des dizaines d’actions en agriculture urbaine pour 2021

Lors de la séance publique du 1er février, le Conseil municipal a adopté le plan d’action 2021 s’inscrivant dans le Plan d’agriculture urbaine de la Ville de Victoriaville adopté en mars 2020. Des dizaines d’actions seront posées cette année dans l’objectif d’améliorer la sécurité alimentaire, de contribuer au développement des saines habitudes de vie ainsi qu’à la protection de l’environnement.
Lors de la séance publique du 1er février, le Conseil municipal a adopté le plan d’action 2021 s’inscrivant dans le Plan d’agriculture urbaine de la Ville de Victoriaville adopté en mars 2020.

C’est en mars dernier que la Ville de Victoriaville adoptait son tout premier Plan d’agriculture urbaine en collaboration avec le Centre d'innovation sociale en agriculture (CISA) du Cégep de Victoriaville, les nombreux représentants d'organismes partenaires et avec le soutien du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Ce document dresse le portrait de l'agriculture à Victoriaville, définit les axes prioritaires et propose des actions à réaliser.

"Nous avons le portrait et la vision dans notre Plan d’agriculture urbaine, maintenant le Conseil municipal s’engage à poser des actions concrètes en 2021. Si la pandémie nous a fait prendre conscience d’une chose, c’est bien l’importance de l’autonomie alimentaire. Les actions que nous poserons dans les prochains mois auront un impact réel sur notre environnement et sur les saines habitudes de vie de nos citoyens." précise le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

En 2021, le Service de l’environnement et ses partenaires proposent déjà de nombreuses actions concrètes en agriculture urbaine.

Notamment, il y aura le lancement d’une section web sur le site de la Ville entièrement dédiée à l’agriculture urbaine afin de renseigner et inspirer les citoyens.

De plus, la Ville proposera une offre de formations sur de nombreux sujets, tels que le jardinage et le compostage.

Sur le territoire, les Victoriavillois verront apparaître des espaces extérieurs, où information et éducation seront à l’honneur, de même que des plates-bandes horticoles qui deviendront comestibles.

Plusieurs projets de partenaires seront appuyés par le Plan d’agriculture urbaine dans la prochaine année, tels qu’Artha-récolte, une chaire de recherche sur les insectes (Université Laval et INAB) et un projet de transformation agroalimentaire.

Enfin, parmi les nombreuses initiatives qui seront mises en place, le programme Victoriaville Habitation durable verra sa grille d’écogestes bonifiée afin que les citoyens intéressés puissent avoir accès à une subvention pour l’aménagement d’une haie nourricière ou la plantation d’arbres fruitiers ou à noix. À noter que, depuis plusieurs années, ils peuvent aussi recevoir une subvention pour l’aménagement d’un potager.

Pour en connaître davantage sur les initiatives en agriculture urbaine de la Ville de Victoriaville, visitez le vic.to/agricultureurbaine.

Consulter la page


Consulter le communiqué original Thématiques associées
environnementdéveloppement durableagriculture urbaineplan d'agriculture urbaineAndré BellavanceCentre d'innovation sociale en agriculture (CISA)Cégep de Victoriavilleministère de l'Agriculture des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)Hop la Villejardinagecompost

  Fil de nouvelles