EXPOSITIONS

Estela Lopez Solis: Les voix basses - commissaire Marie Perrault

Exposition et résidence de création

Oeuvres papier et textiles, installations et performance

Commissaire : Marie Perrault

Le travail et les actions performatives de l'artiste Estela López Solís prennent source dans la rencontre avec autrui. L'exposition Les voix basses comprend des oeuvres textiles, des oeuvres sur papier ainsi qu'une installation sonore.

Interpellée personnellement lors de sa visite de l’exposition Susurrantes d’Estela López Solís en 2017, la commissaire Marie Perrault exprime dans le choix et l’interprétation des œuvres présentées au Centre d'art Jacques-et-Michel-Auger, le lien intime ressenti devant celles-ci et encourage les visiteurs à explorer leur propre sensibilité.

« Artiste d’origine mexicaine habitant les Cantons-de-l’Est depuis 2011, Estela López Solís s’approprie les pensées noires que lui confient diverses personnes lors d’échanges informels lors de performances ou de résidences.

Au centre de l’atmosphère feutrée qui se dégage de la salle, l’artiste brode à la main ces sentences sur des tissus usagés. Aux murs, les œuvres textiles de la série Susurrantes incarnent une trace de ses rencontres et le geste de broderie évoque la durée d’un moment de partage. Ces gestes discrets réalisés en blanc sur blanc soulignent le caractère introspectif, intime et secret des témoignages qui lui sont livrés. Entre visible et invisible, leur caractère ténu exprime aussi la réminiscence subtile et obstinée de ces pensées qui nous minent, liées aux attentes et aux jugements des autres. L’installation sonore habitant l’espace nous plonge d’ailleurs au cœur de cette litanie opiniâtre.

En contre-point, les gaufrages de la série Ombres impriment dans la matière même du papier, la marque indélébile dont nous affublent les exigences morales que l’on fait facilement siennes. «Profiteuse», «ingrate», «impostrice», «mesquine», «ratée», etc. expriment ces blessures que l’artiste prend sur elle dans son processus de création, comme en témoigne la féminisation des titres. L’installation en vitrine met d’ailleurs de l’avant la disparition de notre être derrière ces jugements.

Dans l’intimité de la rencontre performative, j’ai ressenti beaucoup d’apaisement à abandonner à l’attention de cette artiste, les pensées noires qui m’habitaient, les confiant aux allers-retours de l’aiguille entre ses mains, ou les laissant s’incruster dans la contemplation des œuvres exposées permettant de s’y déposer, au rythme de la mélopée hantant la salle. »

Marie Perrault, commissaire

Estela Lopez Solis sera en résidence du 17 au 20 février et du 24 au 27 mars.

Une occasion très spéciale d'échanger avec l'artiste.

Estela Lopez Solis portrait

Estela López Solís est née en 1978 au Mexique, où elle a étudié les arts visuels. Sa recherche artistique est interdisciplinaire et se centre sur la possibilité de dévoiler – sans les trahir –, des réalités intimes et secrètes qui nous relient aux autres. Son travail a été diffusé au Canada, en France, à Cuba et au Mexique. Ses dessins font partie de diverses publications, notamment le roman Wigrum de Daniel Canty (publié en français par La Peuplade et en anglais par Talonbooks). Elle est membre de divers centres d’artistes autogérés du Québec. Elle vit et travaille dans la région des Cantons de l’Est.

site internet de l'artiste

 

Marie Perrault

 

Marie Perrault agit depuis trente ans comme auteure et commissaire d'exposition et consultante en art contemporain. Elle a signe´ une trentaine d’essais et a conçu de nombreuses expositions tant individuelles que de groupe. En 2019, elle a présenté une les expositions Rejouer lopulence dhier au Château Dufresne. Musée et lieu historique et patrimonial et Que disent les plantes à la Galerie Stewart-Hall de Pointe-Claire. Elle a également assuré la direction artistique des éditions Murmures du quotidien, Mobilités  et Passés au présent du Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul de 2015 à 2017. En 2016, elle a présenté l’artiste finlandais Lauri Astala à Oboro et la céramiste Marie Côté à la Maison des arts de Laval et au Musée régional de Rimouski. Elle a aussi conçu une exposition soulignant le 15e anniversaire de Molior, un organisme voué à la diffusion de l'art engageant la technologie. Elle a aussi collaboré avec Art Souterrain lors de l’évènement Vitrine sur l’art en 2018 et à l’occasion de RESET, la 12e édition du festival dans le réseau souterrain de Montréal en 2020. De 1997 à 2014, elle a travaillé au ministère de la Culture et des communications, notamment au Service de l'intégration des arts à l’architecture, où elle a supervisé la réalisation de près de 350 projets d’art public, et à titre de conseillère en muséologie à la Direction de Montréal.

site internet de la commissaire

Guide éducatif en ligne

Plus d'infos

Pour informations

Le Carré 150

819-752-9912
Contacter par courriel
Site officiel de l'activité
Toutes nos activités

Découvrir plus d'activités!
Le Carré 150 Diffusion Momentum exposition centre-ville Quartier Notre-Dame culture arts Estela Lopez Solis art multidisciplinaire arts médiatiques TVR: Événement TVR: Culture et divertissement Centre d'art Jacques-et-Michel-Auger