Publiée le
Démolition du pont Garand, enjambant la rivière Bulstrode

Démolition du pont Garand, enjambant la rivière Bulstrode, à Victoriaville

Une décision du Ministère des Transports du Québec

Pont Garand, près du réservoir Beaudet à Victoriaville

Le pont Garand est condamné depuis février 2011. (Photo TC Media – Hélène Ruel)

 

Le ministère des Transports du Québec souhaite informer la population qu’il procédera, au cours du mois de février, au début des travaux de démolition sans reconstruction du pont Garand, enjambant la rivière Bulstrode, à Victoriaville.

D’une durée possible de 50 jours, le démantèlement du pont sera réalisé par l’entrepreneur Gelco Construction inc, au coût de 202,000$, sous la surveillance de la firme Pluritec.

Cette intervention, en conformité avec les lois et règlements en matière d'environnement, s’inscrit dans une série de mesures réalisées, ou qui seront réalisées au cours des prochains mois, dans ce secteur:

  • réaménagement de l’intersection de la Grande-Ligne et des Éboulis;
  • installation de feux de circulation à l’intersection de Garand et de la Grande-Ligne;
  • mise en place d’aménagement assurant la sécurité aux abords du pont.

 

Rappelons qu’en février 2011, pour des raisons de sécurité, le pont Garand fut interdit à toute circulation. À la suite d’une analyse du Ministère, il fut également déterminé qu’une réfection majeure du pont s’avérerait insuffisante pour y rétablir la circulation.

Les usagers de la route bénéficient d'une seconde structure enjambant la rivière Bulstrode, à moins d'un kilomètre du pont Garand. Une piste cyclable traverse aussi la rivière à moins de 150 mètres du pont Garand.

Thématiques associées
décisiondémolitionministère des transportsmtqpontréservoir Beaudet

  Fil de nouvelles