Vieil-Arthabaska

Les principaux attraits récréotouristiques de la Ville de Victoriaville se situent dans le secteur du Vieil-Arthabaska.

Ce milieu possède de grands potentiels touristiques de par son patrimoine historique, muséal, bâti et religieux, la forte présence de milieux naturels et l’offre en produits agroalimentaires.

 

 

Attraits culturels

Lieu historique national de la maison Wilfrid Laurier

La résidence de Wilfrid Laurier, devenue musée en 1929 et lieu historique du Canada en l’an 2000, présente les appartements du couple Laurier. L’offre actuelle du site consiste en majeure partie à une exposition permanente.

Site officiel

 

Maison Fleury

Restaurée en 2003, elle sert désormais de lieu d’animation jeunesse où des expositions et des ateliers sont offerts. La maison Fleury vise une ouverture à la culture pour les jeunes.

Site officiel

 

Musée de l’Hôtel des Postes

Le musée est une galerie d’art qui présente des expositions temporaires et permanentes. La collection d’oeuvres du musée contient plusieurs oeuvres d’artistes de renom, dont Suzor-Côté et Alfred Laliberté.

Site officiel

 

Circuit patrimonial du secteur Arthabaska

Ce circuit permet de parcourir, à l’aide d’un audio-guide, le coeur de l’ancien village d’Arthabaska qui regroupait l’élite locale de l’époque. Ainsi, ce parcours permet aux visiteurs de contempler la qualité architecturale des édifices et l’histoire fascinante des personnages y ayant vécu.

Site officiel

 

Église Saint-Christophe d’Arthabaska

Monument historique du Québec, cette église est un incontournable du patrimoine religieux québécois. Des visites guidées de l’église et de son cimetière sont offertes afin de découvrir son histoire et l’art funéraire.

Voir les photos

 

Économusée de la maroquinerie

Cette cordonnerie centenaire permet aux visiteurs de s’initier au travail du maroquinier. Il s’agit également d’une boutique qui offre des services de cordonnerie.

Site officiel

 

Maison recyclée des Artisans du Rebut Global

Édifiée en 2004, elle se caractérise par l’entière utilisation de matériaux recyclés pour sa construction. Localisée sur le Mont Arthabaska, elle est ouverte aux visiteurs de la fin juin au début septembre.

Informations et horaires

 

Circuits touristiques

Tourisme Victoriaville et sa région offre aux visiteurs les circuits suivants:

  • le circuit historique de la MRC d’Arthabaska;
  • le circuit patrimonial de Victoriaville;
  • le circuit patrimonial des personnages célèbres de la rue Laurier Ouest de Victoriaville.

Ceux-ci peuvent s’effectuer seuls ou avec un guide, à pied ou en autobus. L’organisme crée également des circuits personnalisés en fonction des intérêts des visiteurs.

 

Attraits touristiques du Vieil-Arthabaska
Attraits touristiques du Vieil-Arthabaska

 

Sports et loisirs

Le secteur peut compter sur la présence de grands parcs urbains qui offrent des activités variées aux visiteurs et résidents.

 

Parc du Mont Arthabaska

Le Mont Arthabaska est l’élément visuel le plus marquant du paysage de la ville. C’est un point de repère important de par son sommet d’une hauteur de 154m (505 pieds). Il offre des points de vue nombreux et un panorama sur toute la région en plus de loger une faune aviaire considérable.

Il est possible d’y pratiquer une multitude d’activités de plein air, dont le vélo de montagne, la randonnée pédestre, le ski de fond, la raquette, l’observation d’oiseaux, la glissade sur tubes et la pratique du géocaching.

Ce parc possède également un grand pavillon d’accueil ouvert tout au long de l’année permettant d’accueillir jusqu’à 500 personnes.

Site officiel

 

Boisé des Frères du Sacré-Coeur

Revitalisation en cours

Des travaux d’amélioration sont actuellement en cours au parc régional du Boisé-des-Frères.

Jusqu'au 31 octobre, la seule entrée accessible sera via la rue Poisson. Nous demandons aux visiteurs de respecter la signalisation près des zones de travaux.

Tous les détails

Ce parc constitue l’un des rares endroits en plein air qui n’est pas associé aux pratiques sportives intensives, permettant ainsi de contempler la nature.

Le site offre plusieurs points de vue exceptionnels et des agoras naturelles à grand potentiel pour l’organisation d’activités extérieures.

Voir les photos

 

Boisé Stein

Cet espace vert est actuellement dépourvu d’un aménagement spécifique. Toutefois, il se prête aisément à la marche et à la contemplation de la nature.

Ce milieu possède une richesse écologique importante, et est reconnu comme un site patrimonial par la Ville de Victoriaville.

 

Attraits agrotouristiques

Verger des frères et le CETAB+

Ce verger est voué à l’enseignement et la recherche en agriculture biologique, activités réalisées par le département d’agriculture et le Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) du Cégep de Victoriaville.

La mise en valeur du verger fait suite à l’implantation d’activités de stages en production horticole sur le terrain situé entre le verger et la rivière.

Ces activités agricoles s’inscrivent aussi dans un plan global de mise en valeur de l’ensemble du parc du Boisé des Frères du Sacré-Coeur. L’objectif étant d’en faire un vaste parc public ouvert à la population.

Les visiteurs fréquentent le verger pour la beauté du paysage et pour l’achat de pommes et de produits dérivés.

 

À proximité

On retrouve à proximité (dans les municipalités de Saint-Christophe-d’Arthabaska et de Saint-Norbert d’Arthabaska), plusieurs établissements qui offrent des produits agroalimentaires de qualité notamment le moulin Lapierre, l’érablière du Mont-Saint-Michel, la fraisière Couture, la bleuetière Alain Durocher et la bergerie Étoile d’Or.

 

Portrait du secteur

Paysage urbain du Vieil-Arthabaska
Paysage urbain du Vieil-Arthabaska

 

Le territoire correspond à une partie de l’ancienne municipalité d’Arthabaska fondée en 1858.

Plusieurs facteurs ont contribué à l’émergence de l’urbanisation, mais on attribue à l’arrivée du chemin de fer en 1854 l’établissement de grandes institutions locales et régionales dans le Vieil-Arthabaska.

L’église Saint-Christophe, le palais de justice, le couvent et les collèges Sacré-Coeur, l’hôtel de ville d’Arthabaska, l’Hôtel des Postes et l’Hôtel-Dieu ont orienté l’avenir de ce secteur en attirant l’élite de la société locale et régionale.

L’urbanisation s’est ainsi développée à partir de la géographie particulière du milieu au pied de la montagne, autour des premières artères de communication et des grandes institutions.

 

Historique

Le Vieil-Arthabaska s’est développé à partir de deux axes structurants:

  • (1847) La rue Laurier Est et Ouest (autrefois le chemin Provincial) permettait la liaison entre la rive sud de Québec et Richmond. Ce lien s’est développé à partir de la géographie du site en longeant le pied de
  • la montagne;
  • (1802) Le boulevard des Bois-Francs Sud (autrefois le rang 3 du Canton d’Arthabaska) menait à la gare de chemin de fer.

 

Ligne du temps Vieil-Arthabaska, partie 1
L'histoire du Vieil-Arthabaska (partie 1)

 

Ligne du temps du Vieil-Arthabaska, partie 2
L'histoire du Vieil-Arthabaska (partie 2)

 

Les phases du développement

Le développement du secteur du Vieil-Arthabaska se divise en 5 étapes:

  • La phase 1 (1845 à 1854) correspond aux premiers moulins à scie et au début du développement du territoire;
  • La phase 2 (1854 à 1870) est caractérisée par l’arrivée du chemin de fer du Grand Tronc en 1854 et les débuts de l’urbanisation du secteur. C’est d’ailleurs durant cette période que le Village d’Arthabaskaville est fondé;
  • La phase 3 (1870 à 1918) représente la consolidation du noyau villageois grâce à la construction de moulins et de diverses institutions, dont le palais de justice. L’arrivée d’une bourgeoisie locale marque cette période;
  • La phase 4 (1918 à 1945) se caractérise par l’amélioration des infrastructures urbaines et par le développement des secteurs agricoles et industriels;
  • La phase 5 (1945 à aujourd’hui) est définie par un important boom démographique, l’agrandissement de l’hôpital à partir de 1945, l’implantation de centres commerciaux et le regroupement d’Arthabaska, Sainte-Victoire-d’Arthabaska et Victoriaville en 1993 pour former une seule et même entité municipale.
Thématiques associées
Vieil-ArthabaskaMont ArthabaskatourismepatrimoinemuséemuséesMusée LaurierMusée de l'Hôtel des Postesarchitectureagrotourismesportsloisirsquartierparcs municipauxWilfrid LaurierLaurierSuzor-CôtéégliseSaint-Christophe-d'Arthabaskaéglise St-Christophe-d'ArthabaskacircuitsBoisé des Frères du Sacré-CoeurBoisé SteinVerger des frèresCETAB+agriculture biologiquebiologiquehistoirecroix