Publiée le

Un budget 2019 marqué par le plus bas taux de taxes résidentielles en 20 ans

Réuni en séance extraordinaire, le conseil municipal a déposé le budget 2019 de la Ville de Victoriaville. Avec une diminution du taux de taxes résidentiel et agricole de 1,06$ à 1,028$ par 100$ d’évaluation, cette décision permet de réduire l’impact pour le citoyen du dépôt du nouveau rôle d’évaluation. Ce taux est le plus bas à Victoriaville depuis 1996. Pour leur part, les taux de taxes pour les immeubles commerciaux (1,86$/100$ d’évaluation), les immeubles industriels (1,94$/100$ d’évaluation) et les terrains vagues desservis (1,37$/100$ d’évaluation) seront gelés en 2019. Ce budget permettra de maintenir la qualité des services et de proposer un plan d’investissement record en immobilisation.
Un budget 2019 marqué par le plus bas taux de taxes résidentielles en 20 ans

Les taxes d’ordures et récupération (177$) et de piscines (46,25$) demeurent inchangées alors que les taxes d’aqueduc (147,43$) et d’égouts (37,57$) ont été ajustées pour mieux couvrir les dépenses en eau potable. En effet, la taxe d’aqueduc a été augmentée de 10$, alors que la taxe d’égouts a été réduite du même montant.

"Le dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation en 2019 prévoit une augmentation en moyenne de 6,49% de la valeur des propriétés. En limitant l’augmentation du compte de taxes des résidences à la valeur de l’indice des prix à la consommation (IPC), une croissance raisonnable du montant de la taxe foncière générale est à prévoir, soit une moyenne de 2,23%, sous l’IPC de 2,4%." a indiqué le maire de Victoriaville, M. André Bellavance.

En somme, Victoriaville disposera d’un budget de fonctionnement de 89,217,400$ en 2019. La situation de la dette demeure avantageuse en comparaison avec les villes de taille équivalente au Québec avec une dette nette pour 2017 de 71,257,000$, parmi les plus basses des villes du Québec ayant une population entre 25,000 et 49,999 habitants.

Tous les détails du budget 2019

Thématiques associées
2019argentbudgetdépenseséconomiefinancesimmobilisationinvestissementsprévisionsprojetstauxtaxestravaux

  Fil de nouvelles