Publiée le

Permis de construction : Victoriaville maintient le rythme

L'année 2020 est maintenant terminée et la Ville de Victoriaville dresse un bilan positif de la construction réalisée sur son territoire au cours de la dernière année. Malgré la pandémie, Victoriaville a maintenu le rythme avec l'émission de 1375 permis d'une valeur totale de 88,6 M$. Ces investissements ont permis la création de 258 nouvelles unités de logement.
Avec une valeur de 7 207 987 $, l’agrandissement du Complexe Promutuel a été le plus important émis en 2020.

"L’analyse des permis émis en 2020 démontre à nouveau la vitalité de la construction à Victoriaville. Je tiens à souligner l’apport de l’équipe de l’urbanisme dont l’expertise a permis d’adapter l’offre de service afin de maintenir le rythme permettant l’émission des permis malgré les mesures de confinement en place. Parmi les initiatives développées, le développement d’une nouvelle procédure de demande électronique pour l’obtention d’un permis ou d’un certificat a assuré la poursuite des activités, tout en respectant les consignes de la santé publique." a indiqué le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

En comparaison avec 2019, des hausses ont été constatées en 2020 pour la construction d’habitations unifamiliales (+14) isolées, d’habitations multifamiliales (+10), pour l’émission de certificats d’autorisation pour l’installation d’une piscine délivrée en 2020 (+95), pour la construction de bâtiments accessoires (+31) et les poulaillers urbains (+5).

Parmi les permis émis en 2020, notons les permis émis pour:

  • l’agrandissement du Complexe multisport Promutuel (7 207 987 $)
  • la construction d’un immeuble de 30 logements sur la rue Gendron (4 950 000 $)
  • l’agrandissement du département d’endoscopie de l’Hôtel-Dieu-d’Arthabaska (3 500 000 $)
  • l’agrandissement et l’ajout d’un gymnase à l’école St-Christophe (3 290 000 $)
  • la construction d’une habitation multifamiliale de 12 logements sur la rue De Bigarré (2 000 000 $)
  • la construction de condos industriels dans l’écoparc industriel Daniel-Gaudreau (1 800 000 $)
  • la rénovation de l’édifice de la Caisse Desjardins située au 300 boulevard des Bois-Francs Sud (1 685 325 $)
  • la construction d’une garderie à côté de l’École du meuble (1 624 900 $)
  • la reconstruction du poste d’essence et du dépanneur Shell situé à l’intersection des rues Aqueduc et Notre-Dame Ouest (1 450 000 $).

Pour effectuer une demande de permis ou pour vérifier si un projet de construction ou de rénovation doit obtenir un permis, il est possible de consulter de nouvelles fiches explicatives maintenant disponibles sur le site Internet ou de parler à un inspecteur en communiquant avec la Ville.

Tout sur les permis


Consulter le communiqué original Thématiques associées
permispermis de constructionurbanismeAndré Bellavancehabitation unifamilialehabitation multifamilialeautorisationcertificatpiscinebâtimentspoulaillerComplexe multisport Promutuelrue GendronHôtel-Dieu d'Arthabaskaécole St-Christopherue De Bigarrécondoconstructionécoparc industriel Daniel-GaudreaurénovationCaisse Desjardins des Bois-Francsboulevard des Bois-Francsdépanneurrue Aqueducrue Notre-Damedemande

  Fil de nouvelles