Publiée le

Note importante

Cette nouvelle a été publiée il y a plus de 5 ans, il se peut donc que l'information qui y figure ne soit plus valide.

Pour prendre connaissance de nos actualités les plus récentes, nous vous invitons à consulter notre fil de nouvelles complet.

Fil de nouvelles

Une première entreprise s'ouvre dans l'écoparc industriel

Une première entreprise s'ouvre dans l'écoparc industriel

Fort attendue depuis l’annonce réalisée en avril 2014, l’ouverture officielle de la première entreprise à s’installer dans l’Écoparc industriel est maintenant chose faite. Située au 235, rue J-Aurèle-Roux, Planchers HB peut se targuer d’inaugurer l’Écoparc. Leader en services-conseils et en pose de couvre-planchers depuis 1999, Planchers HB offre des produits et un service clés en main de qualité, à la grandeur de la province, pour la vente et l’installation de couvre-planchers dans les secteurs commercial, industriel et institutionnel.

« Par son Écoparc industriel, la Ville de Victoriaville a encore fait preuve d’avant-gardisme pour servir des entreprises comme Planchers HB qui veulent faire une différence dans un univers différent. Dans le milieu industriel, cette ouverture témoigne encore une fois qu’il est possible d’adapter ses pratiques pour répondre aux nouvelles normes environnementales », a indiqué le maire de Victoriaville, M. Alain Rayes.

Afin de pouvoir s’établir dans l’Écoparc, l’entrepreneur a dû respecter un cahier de charges qui comprend des exigences dans cinq domaines, soit en matière de bâtiment durable, de l’architecture, de l’aménagement extérieur, de l’environnement, de même que dans les pratiques d’affaires. « Le respect de l’environnement a toujours fait partie de mes valeurs, et par le fait même, de mes décisions d’affaires. Alors pour moi, il était impératif de continuer mon implication en ce domaine et l’Écoparc industriel répondait bien à mes exigences et à mes besoins », explique le président, Hubert Blier.

Dans un premier temps, M. Blier a participé à un coaching portant sur la conception et la construction d’un bâtiment durable avec l’architecte André Bourassa. Cet accompagnement a permis à l’entrepreneur de bien cerner ses besoins et de faire des choix judicieux en lien avec ceux-ci. À titre d’exemple, un mur solaire a été intégré pour préchauffer l’air qui entre dans la bâtisse, créant ainsi une économie d’énergie. De plus, M. Blier s’est assuré de mettre en place un environnement de travail ouvert, flexible et personnalisé pour chacun de ses employés. « Un milieu de travail agréable et stimulant, c’est aussi du développement durable », explique le président.

Aussi, toujours en rapport avec les exigences du cahier de charges, M. Blier a dû respecter d’autres demandes telles que la servitude d’aspect dans le choix des couleurs et des matériaux utilisés pour la construction du bâtiment, de voir à conserver le plus possible les arbres matures sur son terrain et de s’assurer d’une meilleure gestion des eaux pluviales. « Les obligations pour s’installer dans l’Écoparc ne sont pas une lourde charge lorsque l’on désire faire une différence pour la protection de l’environnement et intégrer le développement dans nos actions. Au contraire, au lieu d’être contraignantes, les caractéristiques proposées m’ont permis de mieux encadrer mes besoins en respect avec la réalité de mon entreprise », déclare le président de Planchers HB.

Planchers HB a également adhéré à la Démarche d2. Ce service d’accompagnement personnalisé, offert par la CDEVR (CLD), permet aux entreprises d’intégrer le développement durable au cœur de leurs orientations stratégiques, les aidant ainsi à adopter des pratiques d’affaires qui soient économiquement prospères et soucieuses de l’environnement et du bien-être de la collectivité. La Démarche d2 est obligatoire pour les entreprises s’installant dans l’Écoparc industriel. Se trouvant justement dans ce processus, Planchers HB vient de réaliser le diagnostic de ses pratiques d'affaires et se dotera sous peu d'un plan d'action en développement durable.

« Je tiens à saluer la vision du président de Planchers HB, M. Hubert Blier, qui a saisi le riche potentiel de l’Écoparc industriel. En y faisant passer la croissance de son entreprise, M. Blier attire déjà les regards vers son entreprise, s’imposant comme un acteur engagé, proactif et soucieux de son environnement. Cette visibilité accrue servira assurément le développement de cette entreprise appelée à prospérer de manière responsable », a indiqué le président de la Corporation d’initiative industrielle de Victoriaville, M. Gilles Lafontaine.

  Fil de nouvelles