Publiée le

Note importante

Cette nouvelle a été publiée il y a plus de 5 ans, il se peut donc que l'information qui y figure ne soit plus valide.

Pour prendre connaissance de nos actualités les plus récentes, nous vous invitons à consulter notre fil de nouvelles complet.

Fil de nouvelles

Un franc succès pour la consultation en vue du développement de la zone agricole

Démarche d’élaboration du plan de développement de la zone agricole (PDZA)

Un franc succès pour la consultation du 21 avril 2015

Le 21 avril dernier, la MRC d’Arthabaska tenait sa dernière consultation sur la démarche d’élaboration du plan de développement de la zone agricole.

75 participants y ont pris part afin de s’exprimer sur les actions proposées, les enrichir et en ajouter ainsi qu’à les prioriser. Cet exercice faisait suite à l’établissement de la vision et des orientations du PDZA.

 

Une vision de l’avenir de la zone agricole

Franc succès pour la consultation du PDZA

Un des principaux constats qui ressort dans le cadre de l’exercice d’élaboration du PDZA, c’est que le secteur agricole de la MRC d’Arthabaska est prospère. En effet, il est un des principaux pourvoyeurs du PIB des secteurs primaire et secondaire. En plus, la MRC d’Arthabaska est leader dans plusieurs types de productions. Par contre, de nombreux défis viennent menacer ce dynamisme économique et social de sorte que les communautés risquent une perte de vitalité à long terme.

Afin d’illustrer l’avenir souhaité pour sa zone agricole, la MRC d’Arthabaska s’est dotée d’une vision concertée et intemporelle.

"Briller par une communauté agricole et agroalimentaire prospère, diversifiée et innovante, pilier de son économie et soutenue par un milieu solidaire."

 

Pour faire face aux défis que doit relever la communauté agricole, cinq orientations ont été retenues pour donner le ton au plan d’action:

  • Optimiser l’occupation de la zone agricole en priorisant les activités agricoles, forestières et agroalimentaires;
  • Favoriser l’entrepreneuriat, l’innovation et la création de valeur ajoutée;
  • Assurer un soutien efficient aux producteurs agricoles, agroalimentaires et forestiers;
  • Améliorer la cohésion des acteurs en faveur du développement de l’agriculture et d’une cohabitation harmonieuse;
  • Encourager l’établissement de la relève agricole et faciliter la transférabilité des entreprises à travers les générations.

 

Sous la supervision de l’équipe d’animation du Centre d’innovation social en agriculture (CISA) lors de la consultation du 21 avril 2015, une vingtaine d’actions ont été soumises aux participants, lesquelles ont été priorisées en trois blocs:

Actions soumises pour le PDZA

 

Au-delà de la priorisation effectuée, l’analyse des discussions révèle quelques faits saillants. Selon les participants, il est incontournable de créer un comité de suivi du PDZA et d’avoir une ou des ressources pour sa mise en œuvre. De la même façon, la valorisation des compétences locales est jugée essentielle et la volonté de collaborer du monde agricole et municipal est fortement ressentie. Il y a également consensus sur la nécessité de soutenir, bonifier et promouvoir ce qui existe déjà comme structures plutôt que d’en créer de nouvelles. Enfin, les actions ayant retenu l’assentiment d’une majorité de tables sont le développement de l’identité agroalimentaire de la région, l’adhésion à une banque de terres, la caractérisation des lots sous-exploités et la conception d’un plan de communication.

C’est donc à partir de la compilation des données du CISA que la MRC d’Arthabaska finalisera le plan d’action.

Le dépôt du PDZA final est prévu pour l’été 2015.

Rappelons que le PDZA est une démarche de planification qui a pour objectif de structurer et dynamiser le développement du secteur agricole régional afin qu’il atteigne son plein potentiel. Ce projet est financé par le Pacte rural, le MAPAQ, la MRC d’Arthabaska ainsi que la Ville de Victoriaville.

MRC d'Arthabaska

  Fil de nouvelles